Publicité

Angers pousse le son fait ses débuts au cinéma !

Le mercredi, 26 janvier 2022 à 17:00

Ajouter au calendrier

Angers

la série "angers pousse le son" programmée au Festival Premiers Plans d'Angers
catégorie Cartes Blanches / L'image à la croisée des arts

Cette projection sera suivie d’un débat animé par Olivier Brumelot, Délégué à l'Antenne et aux Contenus France 3 Pays de la Loire avec la réalisatrice
Marine Francen, Ysée Films, les productrices de la série et la Ville d’Angers.

« Le cinéma, c’est un désir très fort de marier l’image à la musique »
 
Le Festival Premiers plans d'Angers fait partie des prestigieux festivals de cinéma  européen, créé en 1989.
Consacré aux premières œuvres cinématographiques européennes, le festival met en compétition une centaine de premiers films européens. Parallèlement à la compétition, Premiers Plans met en valeur la diversité du cinéma européen, accompagne les scénaristes et les réalisateurs, et propose de découvrir l'histoire et le patrimoine du cinéma grâce à des rétrospectives.
 
Devenu un rendez-vous important du septième art, le festival a permis de révéler plusieurs cinéastes comme Arnaud Desplechin, François Ozon, Mathieu Amalric, Nick Park, Fatih Akin, Matteo Garrone ou Nuri Bilge Ceylan.

Mercredi 26 janvier seront diffusées deux oeuvres de la saison 2 de la série Angers pousse le son et un court-métrage de la saison 3 en avant-première.

CITY OF STARS - LA LA LAND
THIBAULT CAUVIN - REALISATION MARINE FRANCEN
 
City of stars, un extrait des chansons du film La La Land de Damien Chazelle, interprété par le guitariste Thibault Cauvin, réalisé par Marine Francen.

Réalisatrice d'origine angevine, Marine Francen a commencé auprès des réalisateurs comme Olivier Assayas, Michael Haneke, Toni Marshall, Jean-François Richet avant de réaliser son premier long métrage en 2017, "Le Semeur", avec Pauline Burlet et Alban Lenoir. Son film, multiprimé a reçu le Prix du meilleur 1er film San Sebastian, le Prix du meilleur scénario à Stuttgart, le Prix du jury jeune à St Jean de Luz et le Prix du scénario à Palerme.
 
Elle réalise pour "Angers pousse le son" le clip de Thibault Cauvin au Château d'Angers.
 
"J’ai travaillé une mise en scène qui se prêtait à l’humeur douce et mélancolique de la musique de La La Land interprétée par le guitariste Thibault Cauvin. Les images s’accordent sur cette tonalité pour enrichir le sentiment ; nous nous sommes appuyés pour cela sur la matière des murs, sur les éléments naturels, sur le caractère aérien des remparts et sur la météo très orageuse ! On ne voulait surtout pas rendre une carte postale du lieu, mais inviter à la découverte." Marine Francen

Folia, une adaptation du spectacle éponyme du chorégraphe Mourad Merzouki, réalisé par Alexinho Mougeolle.

En référence et en hommage aux tapisseries de l’Apocalypse du XIVe siècle dont la ville d’Angers abrite la splendeur, le Chant du Monde de Jean Lurçat est un manifeste engagé d’un artiste entre deux-guerres, message d’espoir et de paix dans une société secouée par des tremblements successifs. En contrepoint de cet étourdissant message artistique, le chorégraphe hip-hop Mourad Merzouki, et le Concert de l’Hostel Dieu dirigé par Franck-Emmanuel Comte ont uni leurs sensibilités au musée Jean Lurçat, sous le regard du réalisateur Alexinho Mougeolle.

« En écho à la folie du monde, au dérèglement climatique et aux excès humains, deux tableaux du spectacle Folia se sont imposés en résonnance avec la monumentale tapisserie Le Chant du Monde de Jean Lurçat. Le spectateur évoluera à travers différents tableaux qui mettent en lumière la folie de la danse, du visuel et du spectaculaire. » confient Mourad Merzouki et Franck-Emmanuel Comte.

https://www.angerspousseleson.com/

32 Rue Saint-Laud, 49100 Angers France

En avant-première de la saison 3 d'Angers pousse le son, le court-métrage Attrape-rêve réalisé par Ramzi Abdul-Khalek et mis en musique par le pianiste et compositeur Tony Paeleman nommé aux Révélations Victoires du Jazz 2021.

« Angers pousse le son » est littéralement une invitation à « pousser les portes » du patrimoine angevin pour écouter leur son et réinventer de nouveaux formats de création audiovisuelle. Cette rencontre entre un artiste, un lieu, un réalisateur offre à l’interprétation du musicien une empreinte sonore à l'image.

« Angers pousse le son » dessine donc les prémices d’un nouveau format : il n’est plus question d’inviter un artiste à se représenter dans un lieu, mais de produire avec un réalisateur issu du cinéma, un instant d’intimité, de croiser des regards, des interprétations pour créer un objet audiovisuel, sensoriel, unique et inédit.

Appli tous anticovid
Porter un masque
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam