Publicité

Grève à itélé contre Bolloré et Morandini

max242
max242
Modérateur
Platine

892 messages
Inscrit le mercredi, 16 Avril 2014

le samedi, 29 Octobre 2016 à 13:50

Les salariés d'itélé sont en grève depuis près de 2 semaines. Des rassemblements réguliers ont lieu devant itélé ou le siège de Canal+, propriétaire de la chaine d'infos.

Les négociations entre les salariés et la direction sont dans l'impasse. Les salariés s'opposent à la présence de Jean Marc Morandini à l'antenne, accusé de corruption de mineurs aggravée, mais dont la direction rappelle la présomption d'innocence. Prévue le soir son émission a été diffusée en direct quelques jours en direct (la seule depuis la grève) le matin sur itélé avant d'être retirée ; les annonceurs publicitaires étant mécontents et les audiences en baisse. Les téléspectateurs ont eu d'ailleurs vite fait de remarquer une pub pour les jus de fruits Innocents, dont la marque s'est désolidarisé du programme.
Les salariés de la chaine souhaitent aussi leur indépendance vis à vis de la direction.

Depuis plusieurs mois Bolloré ne se contente plus de détenir des parts d'actions, il fait aussi la pluie et le beau temps dans les rédactions. Les journalistes sont priés d'obéir ou de partir.
A lire aussi : Yann Barthès arrive sur TMC avec Quotidien
Les guignols, sauvés sur Canal+

Selon certains journalistes, depuis le début de la grève, ils sont tous poussés à quitter l'entreprise.

Les journalistes honnêtes ne sont pas la priorité de Vincent Bolloré. L'homme d'affaires est à la tête d'un empire économique très diversifié (communication, transports, véhicules électriques...). Il détient également 5 milliards d'euros en actions dans plusieurs entreprises.

Pour redresser les comptes des chaines télé mal en point, Bolloré a décidé de modifier les émissions de ses chaines, dont itélé. En voulant des programmes à sa sauce et l'animateur JM Morandini, réputé pour son goût du sensationnalisme et du pseudo scandale ; il se retrouve sous le coup d'une mise en examen pour corruption de mineurs aggravée pour sa web série Les Faucons.

Les journalistes d'itélé estiment que les choix de leur dirigeant sont une atteinte grave à l'indépendance d'une chaine d'informations. De nombreuses personnalités et anonyme manifestent leur soutien : #jesoutiensitélé.
Dans de nombreux organes de presse les organismes financiers sont indépendants de la rédaction. Les journalistes souhaitent que Vincent Bolloré n'interfère pas dans ce processus.

Les grévistes annoncent un plan social déguisé et veulent une charte éthique.
Créateur du site divertir.eu
max242
max242
Modérateur
Platine

892 messages
Inscrit le mercredi, 16 Avril 2014

le vendredi, 18 Novembre 2016 à 12:10

L'antenne d'iTélé doit reprendre dimanche 20 ou lundi 21 novembre. Un conflit avec un record historique dans l'audiovisuel privé, avec 31 jours de grève.
Un protocole d'accord a été signé avec la direction, prévoyant le retour du travail.

Suite au départ de nombreux rédacteurs en chef et journalistes (une vingtaine, mais le chiffre peut évoluer), les équipes doivent s'organiser éditorialement. Un délai est nécessaire pour recréer du contenu et des reportages.
La direction aurait laissée jusqu'à la fin de l'année aux salariés n'étant pas d'accord pour partir.

La présence, controversée, de Jean Marc Morandini serait préservée.
Créateur du site divertir.eu
max242
max242
Modérateur
Platine

892 messages
Inscrit le mercredi, 16 Avril 2014

le mercredi, 11 Janvier 2017 à 15:08

2 mois après la grève historique qui a paralysé l'antenne pendant 31 jours, itélé a enregistré un nouveau départ de taille : Laurence Haïm.

La liste s'allonge après le départ d'une figure emblématique, celle de Laurence Haïm, correspondante aux Etats Unis depuis 25 ans. La journaliste a fait cette annonce après le discours de départ du président Obama. C'est le 99ème départ ces dernières semaines sur les 180 salariés que comptait itélé.
Une hémoragie dramatique depuis la fin de la grève, l'antenne d'itélé tourne au ralenti. Elle a les plus grandes difficultés à assurer sa vocation de chaine d'informations en continue. Pendant les fêtes de fin d'année elle était incapable d'émettre en direct, faute de moyens humains.
Résultat : des audiences qui piquent du nez. Au mois de décembre itélé rassemblait 0,5% du public, moitié moins qu'un an auparavant. Il y a donc urgence à reconstruire une antenne et une rédaction sinitrées. A l'issue de la grève, le patron de la chaine a apporté des garanties au CSA en remplaçant les salariés démissionnaires. Les journalistes nouvellement embauchés sont peu expérimentés pour façonner le nouveau visage de la chaine (nouveau nom cnews et logo). Pour redonner un nouvel élan, itélé tente de faire venir des visages connus. C'est le cas de Jean Pierre Elkabbach ou Patrick Poivre d'Arvor.
Mais la présence de Jean Marc Morandini semble toujours poser problème. Le CSA a donc convoqué des dirigeants de la chaine. Cet entretien portera sur le respect de ses obligations. Dans sa convention qui l'autorise à émettre, itélé est une chaine d'informations au contenu réactualisé en temps réel et couvrant tous les domaines de l'actualité.
Créateur du site divertir.eu

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.