Publicité

1/2 finale de la coupe du monde de rugby 1999 : France - Nouvelle Zélande

max242
max242
Modérateur
Elite

1022 messages
Inscrit le mercredi, 16 april 2014

le vendredi, 21 august 2015 à 14:12 Citer ce message

Match à Twickenam.

L'Angleterre vient d'être éliminée en coupe du monde de rugby 1999. Déchu par les All Blacks, le XV de la rose soutient le XV tricolore.

La France qui n'est pas favorite est un adversaire coriace pour les All Blacks qui ne parviennent pas à trouver de faille dans le système tricolore.

Pour ce match de légende, la Nouvelle Zélande est déjà en 1999 l'une des équipe les plus forte au monde (90% de victoires). Les 2 équipes se retrouveront pourtant plusieurs fois en phase finale de la coupe du monde.

Christophe Lamaison ouvre le score en marquant une pénalité pour le XV de France à la 2ème minute.
A la 5', malgré une faute d'un All Blacks sur un français, une pénalité est accordée pour la Nouvelle Zélande mais Mehrtens rate son tire. Néanmoins les All Blacks égalisent le score à la 9'.

Les français adoptent une technique de jeu très agressive et font comprendre à leurs adversaires leurs intentions.

A la 15' la France échappe à un essai, mais Garbaosa prend un carton jaune.
A 18 minutes de jeu, les All Blacks marquent une pénalité.
Avec l'aide de Dominici, Lamaison marque un essai à la 19' qui sera transformé. Le score passe à 10 - 6.
Mehrtens marque une pénalité à la 22' pour la Nouvelle Zélande.
A la 23' la Nouvelle Zélande marque son 1er essai. Il n'est pas transformé.

Passé les 25 minutes de jeu, la France manque de marquer 2 essais contrés par les All Blacks.

Raphaël Ibanez prend un carton jaune à la 35' pour un problème de placage au sol. L'agressivité des bleus se ressent et sont plusieurs fois pénalisés. A 38 minutes, le XV de France a déjà 11 pénalités concédées.

Les All Blacks marquent une nouvelle pénalité à la 39' (score : 10-17).
Alors que la Nouvelle Zélande tente de marquer un essai à la 40', le joueur est plaqué au sol. Les All Blacks bénéficient d'une nouvelle pénalité, mais elle n'est pas marquée juste avant la mi-temps.

Avant la reprise en 2ème période, les bleus se motivent ensemble sur le terrain.

A la 43' le XV de France est à nouveau pénalisé pour un placage au sol. Les Néo Zélandais ont une touche à 15 m. de l'en-but français.
Les All Blacks marquent un nouvel essai à la 44' et sera transformé (10-24).

A la 46' la France marque un drop et ajoute 3 points au score. 2 minutes après un second drop est marqué (16-24).
Les français reprennent espoir et leur caractère permet de remonter le score.
Alors que les anglais scandent La Marseillaise dans les gradins pour soutenir la France, Lamaison marque une pénalité à la 51'.

Le XV de France relance merveilleusement le match et offre beaucoup d'actions.
Les néo zélandais sont obligés de se consulter car la France ne decampe de leur terrain et tente d'accéder à la 2ème finale de leur histoire.
Une nouvelle pénalité est marquée à la 55'.

Quelques secondes plus tard Dominici marque un essai et permet de reprendre l'avantage du score. Transformé, le score passe à 29 - 24.
La force du pack français permet à Dourthe de marquer un essai à l'heure de jeu. Celui ci sera transformé.

La défense française pousse en touche un joueur néo zélandais sur le corner. Alors que les All Blacks essaient de remonter la pente, ils écopent d'une pénalité.
Les All Blacks n'arrivent pas à reprendre possession du jeu.

A la 71', la défense française évite un nouvel essai.
A la 73' la France marque son 4ème essai du match qui est transformé (43-24).
Christophe Lamaison est sans conteste l'homme fort du match en marquant l'essentiel des points tricolore.

La Nouvelle Zélande marque l'essai d'honneur à la 79' sous les poteaux (transformé).

Cette demi finale se termine sur le score de 43 - 31 pour le XV de France qui l'emporte sur les All Blacks. Les bleus accèdent ainsi à la finale de la coupe du monde 1999 et affronteront l'Australie.
C'est exceptionnel d'avoir vaincu la meilleure équipe du monde quand tout le monde pariait contre la France.
Créateur du site divertir.eu

Répondre à ce message