Publicité

Orange prépare la 5G dans plusieurs grandes villes de France

max242
max242
Modérateur
Elite

1010 messages
Inscrit le mercredi, 16 Avril 2014

le mardi, 03 Juillet 2018 à 13:11 Citer ce message

Après Lille et Douai, Orange a souhaité élargir ses tests 5G à Marseille et vient de recevoir l’accord de l’Arcep.

La 5G jouera un rôle déterminant dans l’innovation et l’aménagement numérique du territoire. C’est pourquoi, au cœur de cette nouvelle ville de taille significative, Orange a demandé une autorisation d’utilisation de la bande de fréquences 3,7-3,8 GHz qui sera essentielle pour répondre à l’augmentation des besoins de nos clients.
Grâce à ce nouveau test de bout en bout, Orange prépare le maintien de son leadership sur le réseau mobile lors du passage à la 5G.
C’est grâce aux équipements 5G de notre partenaire Nokia, qu’Orange effectuera ces nouvelles expérimentations techniques dans la ville de Marseille.

Dans un contexte de forte croissance de trafic internet mobile, Orange anticipe l’évolution de son réseau Très Haut Débit Mobile. La 5G répond à une consommation de contenus multimédia qui ne cesse d'augmenter (vidéo, streaming, live…), améliore l’expérience des usages tels que la réalité augmentée et la réalité virtuelle, et prépare ceux de demain : nouveaux services liés à la massification des objets connectés, connexions à haute qualité de service pour les usages spécialisés des entreprises.

La stratégie d’Orange sur la 5G s’articule autour de trois axes : le très haut débit mobile amélioré, les usages professionnels et les nouvelles applications notamment par les objets connectés pour accompagner la transformation digitale de différents secteurs d’activités (automobile, santé).
Créateur du site divertir.eu
max242
max242
Modérateur
Elite

1010 messages
Inscrit le mercredi, 16 Avril 2014

le mardi, 17 Juillet 2018 à 13:16 Citer ce message

Orange étend ses expérimentations 5G à l’Île-de-France
Paris, Chatillon et Linas-Montlhéry sont les prochaines zones de tests 5G confirmées pour Orange après accord de l’ARCEP sur l’attribution de fréquences dans la bande 3400-3800 MHz pour des expérimentations 5G. Occasion pour les équipes Orange de travailler sur des expérimentations au plus proches des attentes clients et des évolutions des besoins en termes de connectivité.

Le quartier Opéra à Paris
A Paris à l’horizon 2019, Orange va mettre en place une plate-forme conçue pour des démonstrations dans le quartier de l’Opéra où se situe son mégastore « Orange Opéra ». Un environnement de démonstrations, au plus proche de la réalité, démontrera ainsi les usages de la 5G en situation de mobilité.

Le laboratoire de Châtillon
Dès cet automne, Orange proposera à ses partenaires de tester des produits et des services innovants dans un laboratoire 5G sur son site « Orange Gardens » à Châtillon. Ce laboratoire offrira une connectivité dotée d’une très faible latence et de débits encore plus élevés que ceux offerts par la 4G. Ces tests couvriront en particulier les services 5G à destination du grand public tels que la réalité virtuelle et augmentée, les communications en environnement immersif ou la vidéo 4K/8K. Les services 5G pour les entreprises continueront de faire l’objet de projets de co-innovation sur la plateforme dédiée de Paris-Saclay.

Un circuit à Linas-Montlhéry
L’attribution de fréquences à Orange pour des expérimentations 5G à Linas-Montlhéry va permettre de franchir un nouveau cap en associant les dernières innovations télécoms pour les véhicules avec un site adapté aux tests des véhicules les plus innovants notamment les véhicules autonomes et connectés.
Il s’agit aussi, en collaboration avec les industriels télécoms et automobiles et les autorités concernées, d’évaluer ces technologies et d’approfondir les modèles d’acteurs pour favoriser l’émergence d’un nouvel écosystème basé sur les systèmes de transport intelligents (STI) ou ITS (Intelligent Transport Systems).

Après Lille, Douai et Marseille, ces nouvelles zones d’expérimentation permettent à Orange de continuer à innover pour la qualité de ses réseaux et le développement des services de demain.
Créateur du site divertir.eu

Répondre à ce message