Publicité

Les objets connectés dans la santé

max242
max242
Modérateur
Platine

903 messages
Inscrit le mercredi, 16 Avril 2014

le samedi, 02 Septembre 2017 à 17:05

Imaginons que les montres ou bracelets connectés donnent aux assurances des informations sur notre hygiène de vie. Cela arrive déjà à l'étranger... Ainsi l'Apple Watch permettra de prendre soin de sa santé et aider à changer de comportement afin de baisser la prime d'assurance. La technologie va elle changer l'assurance et jusqu'où va elle s'introduire dans nos vies ?

L'intérêt pour l'assuré est qu'il aura un objet qui lui permettra de changer son comportement en live. Auparavant les conseils étaient donnés par les médecins. L'objet connecté l'aidera par exemple à ne pas prendre de poids en donnant des bons conseils qui seront basés sur son comportement.
L'un des objectif est de donner des conseils au bon moment, afin qu'ils puissent être facilement appliqués (pertinence) ; exemple : en sortant de chez soi plutôt qu'au boulot.

Les objets connectés auront un impact sur la santé et la sécurité sociale à long terme, selon certains spécialistes. Ils réduieront les comportements à risque et amélioreront les bons comportements évitant des hospitalisations coûteuses.

Des craintes auront lieu sur la gestion des données personnelles et biologiques des patients. Que va faire l'assurance de ces données ? Sont elles confidentielles ou va elle les revendre ? Va-il augmenter ma prime d'assurance ? Certaines pratiques sont interdites par la loi Evin. Il y a toutefois des intérêts communs : empêcher que l'assuré/patient ne tombe malade. Le problème se situe surtout au niveau de la relation de confiance.

Les objets connectés permettront de prendre conscience de certains risques et pathologies. Ils sensibilisent les gens et donnent des conseils tout en encourageant les patients. L'approche doit être globale.

Exemple d'usage : une brosse à dent connectée donne des infos sur la régularité du brossage des dents ; mais aussi sur la qualité : toutes les dents ont elles été brossées ? Suffisamment de temps ? Avez vous pensé aux gensives ? Les données sont ensuites mouchardées à l'assureur pour jouer sur la prime (dans certains pays).
C'est aussi le ca sur les voitures. En 2018 les nouveaux véhicules auront la fonction eCall qui alertera automatiquement les secours en cas d'accident (avec parfois le nombre de passagers impliqués, le port de la ceinture ou le déclenchement d'airbag). Des assurances connectent également des boitiers pour obtenir des infos sur votre façon de conduire (accélérations, freinages...) et permettent d'éviter des malus. C'est déjà disponible chez Axa pour éviter des prises de risque.

Les objets connectés permettront d'éviter d'oublier les bonnes pratiques et conseils obtenus. Cela est possible en donnant des conseils sur les bons comportements.
Créateur du site divertir.eu
Dlele
Dlele
Bronze

9 messages
Inscrit le vendredi, 29 Septembre 2017

le vendredi, 29 Septembre 2017 à 12:58

Bonjour Max. Merci bien pour ce partage fort intéressant ! Personnellement, je trouve que ces objets connectés peuvent beaucoup jouer contre l’intérêt des assurés. Si toutes les assurances se mettent à collecter des données sur le train de vie/la santé des clients, ce serait la catastrophe… ! De plus, je pense que certaines informations doivent rester confidentielles.

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.