Publicité

Doc Seven : 7 bugs informatiques catastrophiques

max242
max242
Modérateur
Elite

1014 messages
Inscrit le mercredi, 16 Avril 2014

le mercredi, 18 Octobre 2017 à 14:55 Citer ce message

7 bugs informatiques catastrophiques
Sortie le 24/08/2016
Nº ordre de sortie : 70
Crédits : Jingle punks, Bird creek, Tigoolio, wikimédia

L'informatique a révolutionné notre quotidien. Parfois un simple bug peut avoir des conséquences très graves.

7/ le bug de AT&T. at&t est le plus grand opérateur américain de télécommunications. Le 15 janvier 1990 le réseau s'emballe en fin d'après midi à New York. 114 relais sont répartis sur tous les Etats Unis. Celui de New York faisait croire qu'il était en panne, ainsi que les relais proches, provoquant une réaction en chaine. L'incident a duré 9h. 50 millions d'appels n'ont pas pu être acheminés et AT&T a perdu 60 millions de dollars.
6/ la plateforme Sleipner A, en mer du Nord. Le logiciel de modélisation a fait une erreur de calcul et la 1ère version de la plateforme a terminé au fond de la mer.
5/ la libération de criminels. Début 2010 l'état de Californie veut 33000 prisonniers en moins en raison de la surpopulation carcérale. Un programme informatique devait sélectionner les détenus les moins dangereux pour les remettre en liberté. Un bug dans le logiciel ne prenait pas en compte les casiers judiciaires, mais les fiches d'arrestations et de condamnation, hors elles sont incomplètes. 450 détenus très dangereux (meurtriers, violeurs) ont été libérées par le système. Les autorités ne peuvent plus légalement les remettre en prison.
4/ le crash d'Ariane 5. C'est la fusée européenne. Le 4 juin 1996 à 9h35 le lancement a été repoussé à cause de la météo. Ce premier vol a explosé en vol après 36 secondes à cause d'erreurs de calculs informatiques.
3/ le bug du Therac 25. Une machine censée envoyer la bonne dose de radiothérapie pour soigner le cancer. Suite à un défaut, la machine envoyait 20 000 rad au lieu de 200 rad.
2/ le missile aveugle. Le 25 février 1991, 28 personnes trouvent la mort à cause d'un bug. A Dharan (Arabie Saoudite), les missiles PATRIOTs américains (chargés de détruire les missiles ennemis) connaissent des bugs. Après 100h de fonctionnement continus, un décalage d'une seconde s'est créée. Détectant 1 seconde trop tard un missile irakien se dirigeant sur le camp alliés, 28 soldats sont morts et 100 blessés.
1/ la sonde Climate Orbiter. En 1999, la sonde arrive près de Mars après 9 mois de vol. La sonde s'est crashée à cause d'une erreur d'unités de mesures. Le logiciel de la sonde faisait les calculs en unités anglo saxone, le logiciel sur Terre en unités du système métrique.

Créateur du site divertir.eu

Répondre à ce message