Publicité

SFR prépare des chaines sportives

Le groupe SFR compte créer 5 nouvelles chaines télévisées de sport et une chaine d'infos en continu. Elles seront déployées en complément de BFMTV et de RMC qui appartiennent au groupe Altice.

Un canal Premium diffusera le championnat de foot anglais. Altice avait obtenu les droits de la Première League face à Canal+ en novembre dernier, pour 360 millions d'euros.
On retrouvera également des chaines multisports ou liées aux sports extrêmes, de combats, grands évènements sportifs... Ces chaines télé seront diffusées en ultra HD (4K).

Sfr News sera quand à elle la chaine d'infos en continu du groupe.

Des chaînes qui seront opérées par les salariés de Next Radio TV, déjà détenteur de BFM TV et RMC.

Les premiers péanalisés seront les clients. En effet, toutes ces chaines seront des chaînes payantes. Il faudra donc payer pour suivre les affiches du championnat anglais ou les événements sportifs que le groupe pourrait acquérir à l’avenir, par exemple lors du prochain appel d’offre sur le Top 14 de rugby.
Bon point néanmoins, toutes les chaines seront accessibles sur l'ensemble des box internet et pas seulement réservées à l'opérateur SFR. Aucune information n'a été communiquée sur les tarifs.

A noter toutefois que Patrick Drahi semble prêt à tout pour renflouer les caisses du groupe, après la fusion des opérateurs SFR et Numéricable. Dans quelques semaines certains abonnements ADSL et mobile augmenteront de 1 à 3€ par mois... Une hausse amère pour les clients actuels.

Les fédérations sportives sont quand à elles heureuses. Ces nouvelles chaines amènent de la concurrence. Elles ferront monter les enchères des droits de retransmission sportifs et gagneront plus d'argent.
Le milieux est déjà fortement concurentiel, avec notamment Canal+ et Bein Sports.

Patrick Drahi, géant des télécoms, souhaite désormais s'attaquer à la presse. Il détient Libération depuis 2014. L’an dernier, il a racheté le groupe L’Express, qui comprend L’Expansion, Lire, L’Etudiant. Sans parler du groupe NextRadio.
On sait par exemple qu'une application devrait sortir prochainement pour les clients SFR - Numéricable et devrait proposer l'accès aux titres de presse pour environ 19,90€/mois.

Même si à Libération la direction se veut rassurante sur ces changements, elle n'est pas moins source d'inquiétude pour d'autres. La réorganisation des entitées du groupe ne fait que de s'accélérer... Ainsi les équipes de journalistes pourraient être restructurées dans les différents medias, afin de faire des économies.

Les mêmes sources d'inquiétudes se font sentir au Portugal. Altice y a acquis récemment l'opérateur Portugal Télécom, opérant désormais sous la marque Meo (connue pour la diffusion de la télé par satelite). La maison mère a acheté les droits de diffusion du FC Porto.

Maxime Lopes sur Google+

TV

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire