Publicité

Pékin Express : l'étape du Nagaland diffusée le 28 mai

Ce soir sera diffusé l'étape du Nagaland, ou tout du moins ce qui l'en reste, de Pékin Express. Retour sur l'épisode où les participants ont été emprisonnés.

Retour sur les faits

C'était le 9 février dernier, lors du tournage du 7ème épisode de l'émission d'aventure. Les participants et toutes les équipes sont au Nagaland, une zone sensible du nord de l'Inde, sous contrôle militaire.
Au deuxième jour de tournage des militaires débarquent à l'hôtel et confisquent les passeports des membres de la production, des candidats et du présentateur Stéphane Rotenberg. Des hommes se postent à l'entrée et les empêchent de sortir.
L'essentiel de l'équipe pourra repartir au bout de 5 jours, à l'exception de 3 membres de l'équipe qui viennent seulement de rentrer.

Pour quelle raison ?

Les participants utilisaient des téléphones satellitaires pour communiquer avec la production en cas d'urgence. Ces téléphones sont de même marque et utilisent les mêmes fréquences que les terroristes présents sur les routes empruntées par les équipes. L'arrestation porte sur un problème avec les autorisations administratives.

Que verra-t-on à l'antenne ?

Peu d'images ont été prises par la production pour apaiser une situation tendue.
Néanmoins, des images seront montrées, notamment celles de la presse locale qui a retracé l'histoire.

Les candidats feront une entrée plus rapide que prévue au Sri Lanka, dernier pays de l'aventure.

La finale sera diffusée le 18 juin prochain sur M6.

Maxime Lopes sur Google+

M6

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire