Publicité

Meloton sound studio : l'art du bruitage artisanal pour le cinéma

Les spécialistes du bruitage sont des magiciens du bruit. A Munich, les ateliers du Meloton sound studio figurent parmi l'un des dernier endroit où des sons sont fabriqués artisanalement. Les spécialistes en bruitage sont menacés de disparition face aux sons numériques.

Les bruiteurs du Meloton sound studio réalisent essentiellement des sons pour les films de cinéma. Leur mission ? Créer les ambiances sonores qui manquent sur le montage final des films.

Le bruiteur Max Baueur soulignait qu'il s'agit d'actions très concrètes : des pas, des mouvements, des actions. Le défi est de coller le plus possible au personnage, par soucis de crédibilité. L'autre défi est d'être inventif et d'avoir des idées ; il faut être capable d'inventer des sons originaux et drôles.

Pour obtenir le résultat voulu, les bruiteurs dont souvent appel à des moyens surprenants. A première vue le studio ressemble à un fourre tout, mais ici chaque objet a son utilité.

Au micro d'Arte, un bruiteur révèle que le bruit des sabots pouvait être imité grâce à des noix de coco. Si les bruits de sabots de chevaux étaient authentiques il y a 25 ans, ils sont néanmoins légers, le cheval ne pèse rien. Chaque bruiteur a alors ses propres astuces qui restent secrètes.

La transmission de l'art du bruitage se fait encore de maitre à élève. Aucune école ne propose de diplôme de bruiteur. D'ailleurs est-il encore important de produire des sons réels ou le métier est-il en déclin ?
L'ingénieur du son Norman Büttner indique que l'inconvénient du son d'une sonotèque est qu'il n'est pas parfaitement adapté à l'image. Quand le son est pioché d'une banque de sons, il sera bidouiller pour coller à l'image en apparence. au Meloton sound studio, la démarche est différente. Les ingénieurs essaient d'abord de comprendre l'image pour adapter le son qui lui convient. Les vrais bruiteurs exercent donc encore une activité qui est indispensable au cinéma.
Le bruitage de films : un art à part entière.

Maxime Lopes sur Google+

Cinéma

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire