Publicité

La féminisation à France télévisions

A la rentrée, les femmes prennent le pouvoir sur France télévisions. La féminisation des antennes de France TV est une tendance très lourde à la rentrée 2017.

Les femmes seront notamment très présentes sur France 2 dans le carrefour risqué des après midi. A la rentrée, 3 nouveaux programmes seront confiés à des femmes : une émission de témoignages pour Faustine Bolaert (Ca commence aujourd'hui) à 14h ; Daphné Bürki parlera d'amour à 15h dans On ne pense qu'à ça et ensuite Affaire conclue une émission de brocante présentée par Sophie Davant. Les cases info de la chaine sont aussi féminisées avec Anne Sophie Lapix au JT de 20h en semaine et Marie Drucker présentera le documentaire Infrarouge. Léa Salamé sera toute seule dans L'émission politique. Pour la directrice exécutive de France télévisions, il n'y a pas d'obsession à féminiser l'antenne.

D'autres programmes et chaines du groupe sont concernées par la féminisation. Le sport était préampté par les hommes, mais Marion Rousse anime le Tour de France. Ce sera le cas aussi dans d'autres compétitions diffusées par le groupe télé : finale de la ligue des cjampions féminines ou l'Euro de foot féminin diffusé sur France 4 et France 3. Fanny Agostini a été débarquée de la météo sur BFM TV pour présenter Thalassa. Louise Ekland présentera un journal des bonnes nouvelles le samedi matin (On a la solution).
Jusqu'à maintenant c'était le rajeunissement avec la chasse aux hommes blancs de plus de 50 ans. De nombreux visages amblématiques ont ainsi été laissés sur le carreau. Delphine Ernotte passe à la 2ème phase de sa politique de renouvellement. Pour cela elle est accompagnée par 4 directrices de chaines. Ce n'est pas que de l'image, mais la féminisation est stratégique afin de coller aux attentes des téléspectatrices pour amener les annonceurs publicitaires.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire