Publicité

Fin de la saison 2 de Person of Interest

La saison 2 de Person of Interest vient de s'achever avec succès sur TF1.
Une fin de saison riche en informations...

La machine sait se défendre

Le nouveau nº communiqué par la machine est le PDG d'une société de saisie de donnée. Hors cette personne n'a jamais existé, il s'agit en fait d'une fausse identité créé par la machine. Le but de cette société est de restaurer les données qui s'effacent automatiquement chaque jour minuit sur la machine.

La machine infectée par un virus créé par Finch

Alors que la machine est toujours déréglée, on apprend que le virus transféré de l'ordinateur portable sur la machine a été créé par Finch. Le but était de protéger la machine au cas où elle tombe dans les mains de personnes malveillantes.

Root toujours à la recherche de la machine...

Root cherche toujours à accéder à la machine afin de 'la libérer'. Pour cela elle kidnappe une nouvelle fois Finch. L'enquête les mène dans une centrale nucléaire. On apprendra que la machine s'est auto-transférée sur un autre site inconnu. Pour cela elle adopte le stratagème définit par la procédure, chaque module est déménagé petit à petit pendant 5 semaines en se camouflant dans des conteneurs nucléaires, ainsi la machine ne s'arrête jamais.

... elle en garde d’ailleurs un accès

Le virus a eu pour effet d'installer un mode Dieu, en effet après 24h celle ci se réinitialise et appelle une cabine téléphonique publique.
Root et Reese arrivent à en avoir simultanément l'accès.

On en sait plus sur l'associé de Finch

On apprend que le gouvernement, propriétaire de la machine, a décidé d'assassiner l'associé de Finch dans un attentat suicide alors qu'il s’apprêtait à prendre le ferry. Celui-ci s'apprétait à révéler la machine à un journaliste.
Finch se trouvant à proximité pour l'en dissuader en profitera pour se faire passer mort auprès de sa petite amie à qui il était sur le point de lui demander sa main.

Ce n'est pas finit puisque TF1 diffuse les deux premiers épisodes de la saison 3, mardi 8 avril 2014 à 20h55.

Maxime Lopes sur Google+

TF1

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire