Publicité

Arrêt du Grand journal sur Canal+

Canal+ a annoncé l'arrêt du Grand journal pour le 3 mars 2017. Retour sur l'arrêt de l'émission créée par Michel Denisot. La chaine a décidé de tourner la page après plusieurs semaines de rumeurs.

C'est la fin d'une époque, après 12 années passée à l'antenne. Le Grand journal a été lancé en août 2004 sur Canal+ par Michel Denisot. Cette émission d'accueil, de talk show, lance un style encore peu connu à la télévision : l'infotainment, mêlant divertissement et actualité sérieuse.
En 2006 Jamel Debbouze obtient ainsi un scoop de Ségolène Royal, l'annonce de sa candidature aux élections présidentielles l'année suivante.

Il y a 10 ans Le grand journal attirait plus de 2 millions de téléspectateurs, s'entourrant des plus grosses stars. On a pu y voir notamment Lady Gaga, Prince, Beyoncé... L'émission y posait son barnum au festival de Cannes jusqu'à l'année dernière.

Michel Denisot cède sa place à Antoine de Caune en septembre 2013, démarre alors une lente agonie. Le grand journal perd la moitié de ses téléspectateurs. Le programme doit faire face à la concurrence (C à vous - France 5, TPMP - C8). La suite s'assombrit en septembre 2015 lorsque Maïtena Biraben perd la main. En interne la situation se tend et les équipes se désolidarisent du Grand journal qui perd son producteur historique. Depuis la rentrée de septembre 2016, les audiences sont à 100000 téléspectateurs en moyenne avec Victor Robert.
Chaque nº coûte à Canal+ 100000€. Un ratio impossible pour la chaine qui tire un trait définitif en plein milieu de saison.

Le grand journal c'est aussi une pépinière de talents formidables. On y retrouve le SAV des émissions d'Omar et Fred, Le petit journal de Yann Barthès, les nombreuses miss météo, Jean Michel Apathie, Mouloud Achour, Karim Rissouli... Pour certains, cet arrêt est l'enterrement de l'esprit Canal.

Le directeur de Canal+ a rappelé à Europe 1 que c'est la fin d'un cycle pour cette émission. Canal+ a par ailleurs lancé sa gamme de chaines gratuites en septembre (C8, CNEWS, CSTAR). L'objectif est de resserrer le clair en access. Canal+ conserve certains rendez-vous identitaires et rajoute un film en fin de journée. Le clair commence à 19h30.

Avec ses 60 émissions en propre et du cinéma en quotidien, la chaine s'éloigne des chaines gratuites et tente de réincarner un certain esprit.

Michel Denisot indiquait que les audiences diminuaient depuis 3 ans et demi, bien qu'il n'y avait pas ce type d'émission à son lancement en 2004. Enormément de talents sont passés par le Grand journal (Omar et Fred, miss météo, Yann Barthès). Les talents venaient parce que c'était là où ça se passait. Selon lui l'émission aurait du s'arrêter avant.
La direction de Canal+ a quand à elle beaucoup hésitée face au talent et aux efforts des équipes.

Le staff prépare la rentrée et de nouvelles emissions.

Maxime Lopes sur Google+

Canal +

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire