Publicité

Un documentaire de Yoann Lemaire pour lutter contre l'homophobie dans le sport

Footballeur et Homo : l’un n’empêche pas l’autre est un documentaire qui veut faire bouger les lignes dans le monde du football, encore trop coincé sur la question de l’acceptation des différences et de l’homophobie. Yoann Lemaire est à l'initiative de ce reportage. Confronté à des actes homophobes dans sa carrière de footballeur, il témoigne.

Footballeur et homo : l'un n'empêche pas l'autre

Pouvez-vous nous présenter votre documentaire Footballeur et homo : l'un n'empêche pas l'autre ?
On a décidé de faire un documentaire, car c’est toujours compliqué d’être homo dans le foot. On peut s’en rendre compte car aucun footballeur n’ose en parler. Connaissant beaucoup de footballeurs professionnels, par mes relations au football club variétés de France, certains sont prêts à en parler. Je leur ai posé la question “Etes vous prêt à en parler derrière une caméra ?” et ils m’ont dit oui. On recherche l’exemplarité dans le sport ; on peut jouer au foot avec un homo ou être homo et jouer au foot.

Comment expliquez-vous que le sport, sensé lutter contre la discrimination et favoriser l'égalité, considère l'homosexualité comme un sujet tabou ?
Hélas dans le sport il y a la compétition. Les gens pensent qu’il n’y a pas d’homo, à cause d’une image d’homme efféminé. C’est un monde macho et une image d’homme virile. Il manque des joueurs qui souhaitent en parler.

Vous êtes l'un des rare footballeur à avoir rendu public votre homosexualité. Avez-vous une expérience homophobe dans votre carrière qui vous a particulièrement marquée ?
Il y en a plein. La 1ère est de me faire virer de mon club car j’étais homo : chose surréaliste. La 2ème est un adversaire qui était au marquage et qui a passé tout le match à m’insulter et cela s’est terminé en bagarre. J’ai été suspendu, pas lui. Dans une autre situation, des supporters m’ont insulté et le match a mal tourné. Dans le monde amateur, je me suis rendu compte que c’était de pire en pire et que cela devenait de plus en plus violent.

Peut-on en savoir plus sur les conditions de tournage du documentaire et de sa réalisation ?
Grâce à mes coéquipiers du Variétés club de France, nous sommes surpris de la spontanéité et des réponses des ex joueurs de foot professionnels (notamment des champions du monde 98),  ils acceptent d'en parler ouvertement, alors qu'il y a 2 ou 3 ans personne ne souhaitait répondre. Maintenant, on en parle beaucoup dans le vestiaire.
Les difficultés de tournage seront plutôt dans le milieu amateur. Par exemple, le petit club ardennais pour lequel je joue actuellement, refuse de participer et de répondre aux questions...

Comment se passent les échanges avec le réalisateur Michel Royer ?
Excellente. Nous sommes amis depuis près de 8 ans. Michel Royer a déjà travaillé sur ce sujet en 2010 pour Canal +, Sport et homosexualité c'est quoi le problème.
On s'entend parfaitement, c'est génial de participer à un tel projet avec lui.

C'est important d'être reconnu par le ministère des sports ?
Cela démontre que le ministère est sensible au sujet.

La ministre des sports Laura Flessel a été interviewée pour le documentaire. Comment s'est passé l'échange ?
La Ministre et son cabinet sont des gens agréables et sincères. Les contacts étaient excellents. Nous avons beaucoup échangé. J'ai vraiment le sentiment que le Ministère prend le sujet au sérieux et réfléchit concrètement à des actions. La Ministre Laura Flessel, bien avant de devenir ministre, s'est investie dans la lutte contre l'homophobie.

Vous avez reçu le soutien de Christian Karembeu ou encore de Didier Deschamps. Le monde du sport commence-il à prendre conscience de la situation et en quoi ces soutiens sont importants ?
Il est essentiel que des grandes stars du ballon montrent l'exemple. Si le sélectionneur de l’équipe de France explique humblement aux éducateurs, c’est forcément positif pour les joueurs mais aussi les éducateurs. Nous avons besoins des grands noms du foot pour soutenir notre action.

Pourquoi réaliser un financement participatif sur KissKissBankBank ?
Cela permet d'ouvrir le débat 6 mois avant la sortie du film et ça permet de porter une réflexion. Nous recevons des témoignages car ils entendent parler du documentaire. C'est très important pour nous. Le financement, évidemment apporte de l'amélioration au documentaire car il permet de finaliser le budget.

Vous pouvez participer au financement du documentaire Footballeur et homo : l'un n'empêche pas l'autre de Yoann Lemaire sur KissKissBanBank.

 

Comment sera diffusé le reportage ? Je crois d'ailleurs que la date de sortie n'est pas un hasard...
La diffusion sera faite lors d'un colloque organisé par le Ministère des sports pour la journée mondiale de la lutte contre l'homophobie qui aura lieu le 17 mai 2018.
Ensuite nous sommes en discussion avec des diffuseurs.

Des diffusions publiques et des débats seront-ils organisés, comme par exemple à l'école ?
Pour le tournage, nous organisons des échanges avec des lycées, des sportifs. Ensuite quand le film sera terminé, il pourra servir comme support pédagogique dans l'espace éducatif ou sportif afin de faire émerger une réflexion collective.

Que souhaitez-vous dire aujourd'hui aux instances sportives ?
Le football doit montrer l'exemple. Il y a tellement de passionné, de spectateurs et de sympathisants. Prenez ce problème au sérieux. Parlons des valeurs à transmettre par le sport.

La Russie organise la Coupe du monde de foot en 2018. La sensibilisation du public doit-elle s'y imposer pour lutter contre les discriminations ? Ne craignez-vous pas que cela reste en marge de l’événement ?
Certainement, mais faisons notre maximum. La France a un rôle à jouer. Osons briser ce tabou. Je pense que les médias en parleront, ils ont un rôle essentiel.

Organiserez-vous une opération aux Gays games de Paris en août 2018 ?
Je l’espère sincèrement, on en parle régulièrement. J'en ai parlé avec le manager du Variétés club de France, je souhaite faire une équipe, on fera notre maximum.

Souhaitez-vous dire quelques mots sur votre livre Je suis le seul joueur de foot homo, enfin j’étais ?
J'ai pris beaucoup de plaisir à écrire ce livre. Hélas, depuis sa sortie en 2010, je n'ai jamais entendu parler de joueurs de football qui "osent" parler de leur homosexualité. C’est incroyable. On n’avance pas.

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Il faut se rassembler pour y parvenir. Souvent les associations ne collaborent pas  entre elles : par ego, par jalousie, par méchanceté et par bêtise. Nous devons nous rassembler. Le sujet est mur L’Elite du football va montrer l’exemple. L’homophobie n’a pas sa place dans un vestiaire ou un stade de foot.

Merci à Yoann Lemaire d'avoir répondu à nos questions !
Vous pouvez suivre ses actions sur Facebook.

A propos du documentaire Footballeur et Homo : l’un n’empêche pas l’autre

Footballeur et Homo : l’un n’empêche pas l’autre est un documentaire qui veut faire bouger les lignes dans le monde du football, encore trop coincé sur la question de l’acceptation des différences et de l’homosexualité. Porté par l'Association Foot Ensemble et son Président, Yoann Lemaire, le film veut sensibiliser les milieux amateurs et professionnels, en particulier les jeunes, face à l’omerta, aux injures et à l’exclusion dont sont encore victimes les homos dans la planète foot. Beaucoup de personnalités du football telles que Fabien Barthez, Laurent Blanc, Didier Deschamps, Henri Emile, Luis Fernandez, Alain Giresse, Julian Jappert (Directeur du Think Tank Sport et Citoyenneté), Claude Puel, Frédéric Thiriez, Lilian Thuram, Jacques Vendroux... soutiennent l'initiative. Pour financer ce film qui vise à en finir avec l'homophobie dans le monde du ballon rond, l'Association Foot Ensemble a lancé une campagne de crowdfunding sur Kiss Kiss Bank Bank qui atteint déjà 52% de l'objectif de 15.000€ auprès de plus de 100 personnes.

Le Film

Le film aura pour guide Yoann Lemaire, « le seul footballeur gay »  en activité, ou plutôt le seul, parmi les 2 millions de licenciés français, qui ait rendu publique sa différence.

Il montrera notamment :

  • Les initiatives militantes de Yoann Lemaire
  • Les rencontres de Yoann Lemaire avec des acteurs homophobes, indifférents ou gay friendly du football français et européen Les prises de position de nombreuses personnalités
  • Le changement des mentalités face aux discriminations, aux injures et à l'exclusion des joueurs homosexuels

Destiné à être diffusé largement sur les réseaux sociaux, le film servira de support à des rencontres et modules pédagogiques. Il pourra connaître, sous une forme développée, une diffusion sur une chaîne de télévision.

Yoann Lemaire

Yoann Lemaire,  Président de Foot Ensemble, est un footballeur amateur des Ardennes. Il a la particularité d’être le seul footballeur à avoir révélé publiquement son homosexualité en 2004, faisant de lui le symbole de la lutte contre l’homophobie dans le sport. Il est l'auteur du livre Je suis le seul joueur de foot homo ... enfin j'étais (Textes Gais, 2009).

Le réalisateur

Auteur et réalisateur de plus de 40 documentaires, et collaborateur de nombreuses émissions de télévision, Michel Royer a rencontré Yoann Lemaire lors du tournage de son film Sports et Homosexualités, c’est quoi le problème ?, diffusé par Canal + en 2010. Réalisateur de Football et Cinéma, le Grand Match en 2012 pour Orange Sports, et de Allez l’Arbitre ! en 2013 pour la Poste, il est considéré comme un spécialiste des sujets conçus avec des archives de la télévision. Il  a reçu le Cesar du meilleur documentaire en 2007 pour Dans la peau de Jacques Chirac, réalisé avec Karl Zéro, et le titre de meilleur documentaire étranger pour Godard à la Télé en 2000 au Festival Hot Docs de Toronto.

Maxime Lopes sur Google+

interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire