Publicité

Renaut e.dams remporte la seconde course du ePrix de Berlin

Renault e.dams a mené une course solide lors de ce doublé berlinois grâce à la victoire de Séb Buemi et une huitième place pour Nico Prost. Ces résultats permettent à l’équipe d’accroître son avance de 58 points sur sa plus proche rivale, et à Séb Buemi de rester en tête du championnat pilotes.

C’est sous un ciel bleu et des températures plus élevées qu’a débuté la deuxième manche du ePrix de Berlin. Lors de la troisième séance d’essais libres, Séb Buemi a signé un tour exceptionnel en 1 :07.712s, temps le plus rapide du weekend tandis que Nico Prost se tenait à la dixième place. Le pilote suisse finissait troisième et son coéquipier dixième lors de la quatrième et dernière séance d’essais libres.

Les deux pilotes héritaient ensuite du groupe 2 en qualifications. Le leader du championnat s’est vu qualifier pour la Super Pole où il réalisait le second meilleur temps, seulement 0.098s derrière l’auteur de la pole et vainqueur de la première course, Felix Rosenqvist. Nico Prost s’est contenté de la dixième place.

Partant de la première ligne en deuxième position et Nico Prost huit places derrière, les deux pilotes ont réussi à faire de bons départs. Séb Buemi maintenait sa seconde place tandis que son coéquipier en gagnait une après avoir dépassé Mitch Evans à la fin du premier tour. Investi d’une mission pour remonter sur chacun de ses concurrents, Nico Prost réussissait à passer Oliver Turvey pour la huitième place. Au dix-septième tour, les deux voitures de DS Virgin Racing se touchaient, rétrogradant Sam Bird à la septième place. Un tour plus tard, Nico Prost trouvait encore des ressources pour dépasser l’anglais et s’emparer de la septième position.

Pendant le changement de voitures imposé, il s’en est fallu de peu pour que les deux Mahindra se heurtent. Même si Rosenqvist ressortait devant Séb Buemi, l’incident fût sous investigation donnant suite à une pénalité de dix secondes pour le suédois, situation qui profitait donc au leader du championnat pour remporter la course.

Dans les derniers tours de course, Jean-Eric Vergne, Sam Bird et Nico Prost nous offraient une des batailles les plus intenses de cette saison. Durant l’arrêt au stand, l’anglais avait réussi à repasser devant Nico Prost, reprenant ainsi la septième place. Le français puisait dans ses dernières réserves mais ne fût pas en mesure de les dépasser. Il finissait donc la deuxième course du weekend en huitième position.

Renault e.dams quitte Berlin avec 229 points au compteur, conservant la tête du championnat constructeurs avec 157 unités pour Séb Buemi et 72 pour Nico Prost qui se voit attribuer la quatrième place, cédant sa troisième position à Rosenqvist. Les prochaines manches se dérouleront à New York, nouvelle destination au calendrier, le weekend du 15-16 juillet.

Alain Prost, co-propriétaire de l’équipe : « Toute l’équipe a très bien redressé la barre après la déconvenue de la journée d’hier. C’est la force de notre groupe. Je souhaite dire un bravo à tous, collectivement. »

Une première course mitigée pour Renault e.dams

Après des résultats décevants en qualifications qui ont vu Nico Prost partir de la neuvième place et Séb Buemi quatorzième, Renault e.dams a mené une première course solide lors du ePrix de Berlin grâce à une belle remontée des pilotes qui terminaient cinquième et sixième. Cependant, après une décision des commissaires de course de la FIA, Séb Buemi a été disqualifié suite à une pression des pneus non conforme.

A l’extinction des feux, tous deux auteurs de bons départs, ils n’avaient néanmoins pas réussi à gagner de positions lors du premier tour. C’était sans compter sur leur volonté de se frayer un chemin parmi leurs concurrents. Le pilote suisse a été le premier à démarrer les hostilités lorsqu’il a dépassé Stéphane Sarrazin lors du septième tour pour la douzième place. Puis ce fût Nico Prost qui réalisa un dépassement audacieux au virage 1 sur Maro Engel pour s’emparer de la huitième place. Bien installé dans la course, Séb Buemi continuait sur sa lancée et dépassait Jérôme d’Ambrosio au virage 9 avant de rentrer au stand.

Là aussi, tous deux auteurs de très bons changements de voitures, Nico Prost repartait en sixième position et Séb Buemi, neuvième. Il n’a pas fallu attendre longtemps avant que le Suisse continue de dépasser un par un ses concurrents : c’était au tour de Daniel Abt de voir la voiture n°9 dans ses rétroviseurs pour s’emparer de la huitième place. Avec seulement dix tours restants, le leader au championnat réussissait un superbe dépassement sur Sam Bird juste avant de passer devant son coéquipier pour la sixième place. Sur la fin de course, les deux pilotes ont tout tenté pour dépasser Jean-Eric Vergne, sans succès. Néanmoins, le pilote de Techeetah s’est vu donner une pénalité de cinq secondes pour une sortie de stand dangereuse, permettant à Séb Buemi de terminer à la cinquième place, cela avant d’être disqualifié, et Nico Prost en sixième position.

Plus tôt dans la journée, le ePrix de Berlin avait bien débuté pour Renault e.dams. Séb Buemi avait dominé la première séance d’essais qualificatifs avec un chrono en 1 :08.151s, nouveau record sur le circuit modifié de Tempelhof. Nico Prost était quant à lui deuxième à seulement cinq centièmes de son coéquipier. La seconde session fut plus difficile à cause de mauvais réglages sur la voiture. Séb Buemi signait le neuvième temps et Nico Prost, le quatorzième.

Maxime Lopes sur Google+

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire