Publicité

L'interview de Quentin Aymard, pilote de rallye

Pour la rentrée, découvrez cette belle interview avec Quentin Aymard, pilote de rallye depuis qu'il est enfant.
Il nous raconte avec plaisir ses tout débuts et son avenir.

Quentin Aymard

- Pouvez-vous vous présenter rapidement ?
Je m’appelle Quentin Aymard, j’ai 22 ans, je suis Géomètre Topographe dans les réseaux électriques.

- Vous êtes fan de rallye, à quel âge avez-vous commencé et d’où vous est venu cette passion ?
Je suis passionné de rallye depuis même avant ma naissance… Ma mère se déplaçait enceinte sur les rallyes pour accompagner mon père, avant de rouler ensemble par la suite. J’ai donc été bercé toute mon enfance par le bruit des moteurs. Petite anecdote, quand j’étais bébé et que je pleurais, mes parents me mettaient une cassette de rallye pour me calmer.

- Si je comprends bien, le rallye est avant tout une histoire de famille…
Ce sport fait partie de notre quotidien. J’ai toujours vu mes parents en faire et j’en ferais également toute ma vie. C’est un moyen de partir histoire d’un week-end à défaut de partir en vacances, et de se retrouver avec notre équipe (amis) et de passer de bons moments.

- A 20 ans vous achetez votre première voiture avec vos économies et très rapidement vous vous faites remarquer dans les courses. C’est le début d’un succès…
J’ai acheté en effet ma première voiture de rallye dès que j’ai pu. Une modeste mais très belle AX GTI. Ma première vraie expérience dans le grand bain est le rallye de Mauves-Plats 2013 en octobre, où ma mère était ma co-pilote. Et dès les premières spéciales, nous faisions des temps parmi les meilleurs de la catégorie ! C’était tout bonnement incroyable.

- On vous remarque sur d’autres courses et notamment une qui vous a marqué : le rallye jeunes où de nombreux champions nationaux (Sébastien Loeb pour ne citer que lui) ont fait leurs débuts. Vous devez être heureux, pouvez-vous nous en parler ?
J’ai tenté Rallye Jeunes FFSA dans le seul but de participer. Après la première matinée de sélection, c’était vraiment une surprise de voir que je signe le meilleur temps absolu sur plus de 650 candidats à la base ! Je me qualifie en fin de journée pour la grande finale nationale qui réunie les 44 meilleurs jeunes de France et outres mers. J’étais carrément sur un petit nuage. Lors de la finale je finis 26ème. Le cruel manque d’expérience a parlé… Cette finale m’a donné envie de passer un cap. J’ai donc vendu mon AX GTI pour faire l’achat d’une voiture me permettant de participer au Championnat de France des Rallyes Junior en 2015, dans le cadre du CITROEN RACING TROPHY JUNIOR.

- Pouvez-vous nous présenter votre voiture de compétition ?
Cette voiture est une CITROEN DS3 R1. A la base c’est une DS3 120 VTI de série avec quelques modifications obligatoires pour courir. Arceaux de sécurité, échappement en Inox, pont court dans la boite de vitesse pour améliorer les relances, etc… Elle développe au final 125 chevaux. C’est une petite voiture facile à prendre en main et dont le coût d’entretien est moindre.

- Participer à de nombreuses compétitions doit demander beaucoup de préparation. Comment travaillez-vous avec votre co-pilote Romain Gheza ?
Avec Romain, nous recherchons des partenaires pour nous aider à pouvoir participer à toutes les manches de la saison. Cela demande beaucoup d’argent. Seuls on ne pourra pas y arriver. Romain fait parti de l’équipe depuis 2009 et nous aide beaucoup sur chaque rallye auquel participent mes parents. Nous commençons à nous organiser pour les manches à venir et nous comptons faire un ou deux rallyes cette année, histoire de bien prendre en main la voiture.

- Actuellement vous faites une collecte de fonds sur My Major Company, à quoi va servir ce financement ?
Nous avons mis le projet sur ce site pour nous aider davantage à réunir les fonds nécessaires pour prendre le départ de cette aventure qu’est le Championnat de France. Cet argent servira à financer tous les frais obligatoires pour courir la saison prochaine. Engagement, pneus, essence, hébergement … La somme fixée sur le site n’est qu’une petite partie des fonds nécessaires.

Vous pouvez participer au financement de ce projet sur le site de My Major Company jusqu'au 19 novembre.

Quels sont vos projets à venir ?
Pour le moment l’objectif est de participer au Championnat de France des Rallyes Junior. Si nous en ressortons gagnants, cela nous ouvre des portes vers la catégorie supérieure. Une saison est totalement prise en charge par CITROEN pour nous faire rouler en Championnat de France sur une DS3 R3 de 210 chevaux. L’objectif de 2015 est clairement d’apprendre et si possible de se faire remarquer.

- Avez-vous quelques mots à dire pour votre association Racing Team Tournon Compétition ?
Je veux leur dire merci de nous donner, Romain et moi, cette chance de pouvoir nous exprimer au niveau national la saison prochaine. Sans cette association on ne pourrait pas courir et pas même mes parents.
L’actuel président est Hervé Barbier. La saison prochaine le RTTC se réengage en Championnat de France après s’y avoir été engagé il y a pile poil 20 ans, et également dans une coupe CITROEN.

- Pour terminer, que souhaitez-vous dire à ceux qui vous suivent ?

Merci déjà à mes parents et à mon frère qui sont les premiers à me soutenir, mais également ma compagne, toute ma famille et amis sans qui rien ne serait possible !
Et merci à vous Divertir.eu de m’accorder cet article.

Maxime Lopes sur Google+

interview Auto Rallye

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

Maxime
  • 1. Maxime | dimanche, 31 Août 2014
Merci à Quentin d'avoir participé à cette interview.

Pour les intéressés, vous pouvez voir d'autres vidéos sur la chaine Youtube :
http://www.youtube.com/channel/UCe6leWUy9YW_8nrdcZ9h5_w

Ajouter un commentaire