Publicité

Coupe d'Europe 2016 de rugby : Racing Métro 92 - Saracens

La 21ème finale d'Europe de rugby a eu lieu le 14 mai 2016. A l'issue du match au Stade de Lyon, récemment rénové, s'affrontent deux équipes pour un champion inédit : le Racing Métro 92 face aux londoniens du Saracens.

A noter que le stade de Lyon est désormais équipé d'une pelouse hybride (semi naturelle, semi synthétique) ; censée moins souffrir de la pluie.

Dan Carter lance le match. Le Racing va tenter d'imposer sa défense durant le match.
De nombreux en avant sont réalisés au début du match. Maxime Machenaud manquera la 1ère pénalité.

Owen Farrell ouvre le score pour les Saracens avec une pénalité, après une mêlée mal gérée (10').

Une forte averse de pluie rend le terrain et le ballon très glissants, entrainant quelques fautes de jeu.
A l'échauffement, les joueurs du Saracens arboraient sur leur maillot : "Joue peu importe le temps", les anglais sont plus habitués à cette météo capricieuse.

Après plusieurs mêlées écroulées, Goosen égalise le score à la 18'.
Owen Farrell manque un drop 2 minutes après. Maxime Machenaud entre en protocole comotion.

Suite à une erreur sur l'absence de sortie de la zone de placage, le Saracens marque une pénalité à la 25'.

A cause de sa blessure, le leader du Racing Métro 92 Maxime Machenaud ne terminera pas la 1/2h de jeu et rejoint les gradins.

Le Saracens propose une belle action de jeu, avec des actions bien orchestrées, mais manque l'essai. Farrell marque une nouvelle pénalité (3 - 9).

Avec beaucoup d'énergie le Racing arrive dans les 22 m. Aucune brèche n'arrive à se créer et une pénalité est inscrite par l'équipe à la 35'.

Une mêlée tournante permet au Saracens d'inscrire sa 4ème pénalité quelques minutes avant la fin de la mi temps.

La 1ère période se termine sur le score de 6 à 12. Les Saracens sont étouffants et le Racing Métro 92 devra corriger ses erreurs pour commettre moins de fautes. Avec leurs petits coups de pieds, les anglais créent un jeu dangereux.

Rémi Talès remplace Dan Carter en début de 2nde période à cause de son genoux blessé. Le Saracens continu son jeu offensif et occupe largement le camp adverse.

Alors que le ballon était sorti de la zone de ruck, le Racing Métro est pénalisé ; le Saracens ajoute 3 pts à la 50'. Une décision arbitrale contestée par les supporters.

Farrell s'en sort bien sur un placage litigieux. La même situation se retrouve sur un joueur du Racing quelques minutes après.

Dumoulin est le 3ème joueur du Racing à sortir sur blessure (au pied) à la 56' ; un coup dur pour le club.

A l'heure de jeu, le Racing va en touche. Malgré une bonne action de jeu, le club ne marque pas l'essai et se rabat sur une pénalité (9-15).
Après un mall, les organismes s'épuisent et plusieurs remplacements de joueurs sont faits sur le dernier 1/4h. Une mêlée suivra.

Owenn Farrell marque une pénalité à la 75'. Une autre sera marquée quelques minutes après.
Durant ce match le Racing Metro 92 aura commis 12 en avant contre 4 pour le Saracens.

Le Sarracens succède à Toulon en coupe d'Europe, avec un score de 9 à 21. Le Racing aura connu un match difficile. Ce match n'aura connu aucun essai.
Reste qu'il s'agit de 2 grandes équipes. Les anglais auront testés les français dans différentes zones. Le Saracens aura gagné la Coupe d'Europe en ne perdant aucun match durant la saison.

Score finale Champions Cup 2016 : Racing Metro 92 9 - Saracens 21

Racing Metro 92 Saracens
Total 9 Total 21
Essais 0 Essais 0
Transformations 0 Transformations 0
Pénalités 3 Pénalités 7
Drops 0 Drops 0

Arbitre : Nigel Owens

Rugby

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire