Publicité

Alpine monte sur le podium et se rapproche du titre !

En terminant troisièmes des 6 Heures de Fuji, Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi et Gustavo Menezes montent sur le podium pour la sixième fois consécutive cette saison !

La Signatech-Alpine n°36 pourra viser le titre LMP2 du Championnat du Monde FIA WEC dès la prochaine course, disputée à Shanghai (6 novembre).

Malgré un accrochage causé par un autre concurrent en début de course, la Baxi DC Racing Alpine n°35 voit l’arrivée en marquant les points de la neuvième place.

Après des essais libres consacrés à améliorer l’équilibre des Alpine A460 sur le circuit de Fuji, Gustavo Menezes et Nicolas Lapierre qualifiaient la Signatech-Alpine n°36 en deuxième position, à deux petits dixièmes de la pole. Sur la Baxi DC Racing Alpine n°35, David Cheng et Ho-Pin Tung réalisaient la onzième performance.

Ce dimanche, le beau temps était de la partie au moment du départ, donné à 11h00. La course débutait sur un rythme élevé, avec de nombreuses bagarres à tous les niveaux du peloton. Au volant de la n°35, Ho-Pin Tung faisait les frais de la fougue d’un de ses adversaires : expédié en tête-à-queue, il perdait le bénéfice de son excellent départ.

Dès lors, la course de la Baxi DC Racing Alpine était faussée. Après son double relais, Ho-Pin passait le volant à Paul-Loup Chatin. Pour son retour au sein de l’équipe, le Français effectuait une prestation solide, avec de très bons temps au tour et cinq places gagnées !

De son côté, Nicolas Lapierre bataillait ferme dans le groupe de tête. Avec l’objectif d’économiser un arrêt, l’équipe décalait sa stratégie en début de course et Stéphane Richelmi prenait la suite de Nicolas dès la fin du premier relais. Cette approche permettait à la n°36 de rester dans la course à la victoire, pointant en tête à la faveur des ravitaillements de la concurrence.

Puis Gustavo Menezes s’installait au volant pour son double relais. Comme ses équipiers, il défendait chèrement sa place dans le peloton et offrait aux téléspectateurs une des images les plus spectaculaires du jour ! Retardant au maximum son freinage au bout de la longue ligne droite de Fuji, il était emmené au large par la Manor n°44 et revenait sur la piste en sautant sur un vibreur !

Jusqu’au drapeau à damiers, Nicolas Lapierre restait dans le trio de tête, à l’affût de la moindre opportunité qu’auraient pu offrir la G-Drive n°26 et la RGR n°43. À l’arrivée, la troisième place du LMP2 constituait un excellent résultat pour l’équipage Signatech-Alpine, qui ne concédait que trois points à son adversaire direct au championnat.

Très rapide en fin de course, la Baxi DC Racing Alpine n°35 terminait à la neuvième place. Après les relais de David Cheng, Ho-Pin Tung avait repris le volant pour les derniers tours et il se montrait plus rapide que les hommes de tête, pourtant en pleine bagarre pour la victoire !

Au classement général, Signatech-Alpine conserve la tête avec 171 points, soit une solide avance de 35 unités sur les seconds. Baxi DC Racing Alpine est neuvième avec 24 points.

La prochaine manche du FIA WEC se déroulera le 6 novembre 2016.

Maxime Lopes sur Google+

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire