Publicité

Les récompenses des Molières 2014

Les Molières sont revenus hier, afin de célébrer les récompenses du théâtre.
Très attendue après 3 ans d'absence, la cérémonie a réunit plus d'un millions de téléspectateurs sur France 2 en deuxième partie de soirée.

Des dizaines d'intermittents ont manifesté devant le théâtre des Folies Bergères avant la cérémonie. Ils ont reçus le soutient d'artistes à l'ouverture de la cérémonie.

Fabrice Luchini a remit à Michel Bouquet un Molière d'honneur.

La pièce Le Père figure parmi l'une des plus titrée.

Les prix decernés aux Molières :

  • Meilleur spectacle du théâtre public : Paroles gelées, mise en scène Jean Bellorini ;
  • Meilleur spectacle du théâtre privé : Le Père de Florian Zeller ;
  • Meilleur auteur francophone vivant : Alexis Michalik pour Le porteur d'histoires et Le cercle des illusionnistes ;
  • Meilleur metteur en scène du théâtre public : Jean Bellorini pour Paroles gelées et La bonne âme de Se-Tchouan ;
  • Meilleur metteur en scène du théâtre privé : Alexis Michalik pour Le porteur d'histoire et Le cercle des illusionnistes ;
  • Révélation féminine : Jeanne Arenes (Le Cercle des illusionnistes, mis en scène par Alexis Michalik) ;
  • Révélation masculine : Grégori Baquet (Un obus dans le coeur de Wajdi Mouawad) ;
  • Meilleure comédienne d'un spectacle public : Valérie Dréville (Les Revenants mis en scène par Thomas Ostermeier) ;
  • Meilleur comédien d'un spectacle public : Philippe Torreton (Cyrano de Bergerac mis en scène par Dominique Pitoiset) ;
  • Meilleur comédienne d'un spectacle privé : Isabelle Gélinas (Le Père de Florian Zeller) ;
  • Meilleur comédien d'un spectacle privé : Robert Hirsch (Le Père) ;
  • Meilleur comédien « seul en scène » : Grégory Gadebois (Des Fleurs pour Algernon de Daniel Keyes, mise en scène Anne Kessler) ;
  • Meilleure comédie : Dernier coup de ciseaux de Paul Pörtner, mise en scène Sébastien Azzopardi ;
  • Meilleur théâtre musical : Le crocodile trompeur / didon et Enée d'après l'opéra d'Henry Purcell ;
  • Meilleur comédien dans un second rôle : Davy Sardou (L'affrontement de Bill C. Davis, mise en scène Steve Suissa) ;
  • Meilleure comédienne dans un second rôle : Isabelle Sadoyan (L'origine du monde de Sébastien Thierry, mis en scène Jean-Michel Ribes).
Maxime Lopes sur Google+

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire