Publicité

La dernière saison du cirque Plume

35 ans qu'ils nous enchantent avec des spectacles mêlant acrobates, clowns et musiciens dans un univers emprunt de poésie. La Compagnie qui a donné naissance au cirque moderne tire sa révérance, mais sans nostalgie avec un dernier spectacle sur le thème de l'écologie. La féérie opère jusqu'au dimanche 30 décembre 2018 au théâtre de La Vilette à Paris, avant une tournée dans toute la France jusqu'à juin 2020.

Pour son dernier spectacle intitulé La dernière saison, Le cirque Plume est resté fidèle à lui même. Un certain classissisme à travers les arts du cirque traditionnel, alié à une vision plus onirique, plus contemplative.
Pour le cofondateur Bernard Kudlak, les arts du cirque Plume sont toujours en relation avec les émotions de la nature. On retrouve ces émotions à travers la forêt, la nature, la neige, le vent...

L'écologie, la cohabitation de tous les âges, de tous les corps, le rappel de notre part animale, la présence en force des femmes. Les tableaux de cette dernière saison rappellent que le plateau du Cirque Plume a toujours été un espace de jeu, de réflexion et de liberté.
Pour l'acrobate zoomorphe Cyril Gasmèze, c'est une vraie cour de récréation au sens noble du terme. Le cirque Plume a amené quelque chose de nouveau ; c'est déjà un cirque sans animaux. La scène est également frontale, remplaçant le rond de cercle. L'authenticité est également dans l'ère du temps.

Après 3 mois de représentations à La Villette et près de 62 000 spectateurs, le cirque Plume poursuivra la route de cette dernière saison jusqu'en juin 2020 avant de démonter définitivement son chapiteau.
La mort et la vieillesse n'étant pas très bien acceptée par la société marchande, le choix d'accepter cette vieillesse et cette fin pour la compagnie est pas mal.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire