Publicité

La révolution digitale sur la route des vacances

A l’occasion du « grand chassé-croisé » de l’été 2016, VINCI Autoroutes dévoile les résultats d’une étude inédite, réalisée par IPSOS, sur les pratiques numériques des Français sur la route des vacances. Quels types d’outils digitaux les occupants des véhicules utilisent-ils avant et pendant leur trajet, et pour quels usages ? Quel impact l’utilisation de sites web ou d’applications a-t-elle sur le déroulement du voyage ?

Outil devenu indispensable pour la grande majorité des Français (84%) dans leur quotidien, le smartphone fait aussi définitivement partie intégrante des trajets de vacances.

Une double utilisation, pour l’information et le confort

20% des conducteurs continuent de consulter des applications en conduisant. Lorsqu’il s’agit de préparer leur départ, les Français sont toujours plus nombreux à utiliser internet (sites web ou applications mobiles) pour obtenir des informations d’ordre pratique : 94% d’entre eux le font pour se renseigner sur leur trajet, 90% pour s’informer sur la météo sur leur lieu de vacances et 89% pour réserver leur hébergement. Les applications numériques participent aussi au confort du voyage : 48% préparent une playlist musicale spécifique pour leur trajet et 35% téléchargent des films, jeux ou applications pour rendre le voyage des enfants plus agréable.

Une fois sur la route, les Français continuent d’utiliser leurs appareils connectés durant le trajet. Sans surprise, les plus nombreux recherchent des informations sur leur trajet, en utilisant internet ou les applications dédiées : 77% pour une recherche liée à l’itinéraire, aux temps de parcours ou à l’état du trafic, 70% pour la météo. Mais nombreux sont également ceux qui désirent s’informer sur les territoires qu’ils traversent (58%) ou sur le lieu de leur prochaine pause (53%). La route des vacances reste aussi propice aux pratiques numériques communautaires, puisque 52% utilisent les réseaux sociaux durant leur voyage.

  • 94% des Français utilisent les nouvelles technologies
  • 75 % des Français considèrent que les applications numériques facilitent leur trajet, mais 34% jugent qu’elles rendent également le voyage moins convivial
  • 58% des utilisateurs d’applications numériques ne peuvent plus s’en pass er pendant le voyage
  • 47% des Français considèrent que les applications numeriques doivent être utilisées en complément des outils non digitaux

Des avantages tout au long du trajet, à condition de respecter les règles de sécurité…

A l’heure de l’hyper-connectivité, l’usage des applications numériques est plébiscité dans l’habitacle des véhicules : 61% des personnes interrogées trouvent qu’elles rendent le trajet plus agréable, mais aussi plus rapide (58%), moins ennuyeux (54%) et même plus enrichissant (47%). Pour 53% des automobilistes, elles permettent même d’éviter des disputes durant le trajet. A contrario, 34% des automobilistes estiment qu’elles rendent aussi le trajet moins convivial…

Omniprésents sur la route, les outils connectés sont cependant loin de rendre obsolètes les autres instruments de navigation. 47% des automobilistes, soit près d’un sur deux, jugent en effet qu’elles doivent être utilisées en complément des outils de voyage non digitaux. Les cartes routières en papier restent ainsi très utilisées pour s’orienter sur le trajet, de même que la radio autoroutière sur la fréquence 107.7 FM.

Par ailleurs, l’utilisation d’applications numériques n’est pas sans incidence sur la sécurité lorsque ce sont les conducteurs eux-mêmes qui les utilisent, ce qui est le cas de 20% d’entre eux. Leur utilisation au volant altère en effet gravement l’attention portée à la route. Dans 59% des cas, c’est heureusement le co-pilote qui les utilise, ainsi que les enfants.

Nouvelles technos

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire