Publicité

BMW série 5 : un pas de plus vers la voiture autonome

Pour la 7ème génération de la série 5, BMW mise gros sur la technologie embarquée. Reprenant une partie des équipements de la série 7, cette nouvelle série 5 démontre surtout le savoir-faire de la marque en matière de délégation de conduite. Cette BMW bardée de technologies d’aide à la conduite procure un vrai plaisir avec ses 340 chevaux et à sa tenue de route impeccable. En route pour un essai en classe affaires.

Cette nouvelle série 5 septième génération de BMW donne une rupture bluffante des nouvelles technologies dans la berline. Ainsi sur autoroute elle se maintient dans la file de manière efficace. Même sans trafic et en pleine courbe, la voiture contrôle tout automatiquement : direction, vitesse... Pour cela elle se sert du régulateur de vitesse adaptatif, de caméras et de divers capteurs.

Cette conduite autonome n'est pas légale et on ne peut pas laisser le véhicule agir seul trop longtemps. Ceci est du fait que la législation n'a rien prévue en cas d'accident. Plusieurs niveaux d'alertes apparaissent. Cela se manifeste d'abord par une information visuelle, un volant jaune apparait sur l'affichage tête haute et repris au niveau du compteur LCD ; il nous invite à reprendre le volant. Au bout de 40 secondes intervient une alerte beaucoup plus sérieuse : un signal sonore et un voyant rouge de reprise de volant ; l'assistance se coupe sans quoi c'est le risque d'accident.

Avec le pack Advanced safety (2850€), on retrouve des aides à la conduite que l'on connait sur le segment premium, comme par exemple le régulateur de vitesse adaptatif. Par un simple appui sur un bouton il s'active et 2 autres permettent de régler la vitesse. Combiné aux caméras au sommet du pare brise, elles lisent les limitations de vitesse sur les panneaux et adaptent la vitesse du véhicule. Si la limitation de vitesse baisse, la BMW série 5 s'y adapte en conséquence (exemple de 130 à 90 km/h).
On retrouve également une fonction de limiteur de vitesse et la surveillance de ligne blanche pour corriger la trajectoire.
Un dernier bouton permet de régler la distance de sécurité avec le véhicule qui précède.
Dans le pack innovations (1520€) on retrouve un immense affichage tête haute. Il est très riche en indications : navigation, limitation de vitesse, les panneaux, multimédia... Très lumineux, cet affichage s'ajuste également en hauteur.

Sur la série 5, BMW a intégré pour la première fois 4 roues directrices. Elles sont couplées à la technologie X-Drive et sont très efficaces sur les routes sinueuses. Il y a 3 modes de conduite adaptative (confort, sport et éco pro).

Pour ceux qui ne sont pas à l'aise avec le gabarit de 5 mètres de la série 5, il y a la possibilité d'activer le mode de parking automatique. Pour cela il suffit d'appuyer sur le bouton P sur la console centrale et de rouler au pas. La voiture scanne les places disponibles et les signale par un bip. Elle donne plusieurs messages (s'arrêter, mettre le clignotant), il ne reste plus qu'à maintenir le bouton Park assist enfonsé pour qu'elle se gare automatiquement. Il n'y a pas besoin de toucher les pédales ou le volant. Cependant la manoeuvre est un peu longue et la voiture n'est pas parfaitement centrée, en mordant sur le marquage.

Source : 01Net

Maxime Lopes sur Google+

Auto

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire