Publicité

OÜI FM Rock Awards 2016 : Découvrez la liste des nommés !

Après 1 mois de votes sur le site de OÜI FM pour les prix du public "Artiste et Album Rock de l'Année", ainsi que les délibérations du jury pour les prix professionnels, OÜI FM est particulièrement fière d'annoncer la liste des nommés.

Une liste qui reflète la vision artistique de la radio, ses choix musicaux et ses coups de coeur de l'année, avec des noms que OÜI FM suit depuis le début comme Muse, Ghost, Feu! Chatterton, Jeanne Added, Hyphen Hyphen, Tame Impala et bien d'autres.

Les lauréats des prix "Artiste Coup de Coeur 2015 de la Programmation OÜI FM" et "Meilleur Titre Rock 2015" seront révélés directement lors de la remise des prix des OÜI FM Rock Awards.

Les grands gagnants des OÜI FM Rock Awards seront dévoilés au cours d'une soirée au Réservoir à Paris, le lundi 4 avril prochain. Les auditeurs de OÜI FM pourront très prochainement tenter leur chance pour assister à cette remise de prix exceptionnelle !

Un album de prévu

Pour célébrer la première édition des OÜI FM Rock Awards, OÜI FM et Music Media Consulting (partenaire de l'évènement) s’associent à Warner Music France pour la sortie de la compilation des OÜI FM Rock Awards !

Ce coffret 3 CD regroupera les meilleurs titres des nommés des OÜI FM Rock Awards 2016 et prolongera l’expérience de cette remise de prix entièrement rock.
La sortie est prévue le 25 mars 2016.

La liste des nommés aux Oüi FM

La révélation française 2015

Feu! Chatterton

Le quintet de rock parisien Feu! Chatterton dévoile à la rentrée 2015 un premier album plébiscité par la critique. Une œuvre bipolaire, qui rend hommage aux belles lettres dans un rock à la fois lyrique, romantique et fiévreux porté par la voix éraillée de son chanteur.

Hyphen Hyphen

C’est en terres niçoises que naît l’electro-pop-rock bien ficelé de Hyphen Hyphen, “trait d’union” en anglais. Le groupe s’impose avec son premier album Times et ses vertus hypnotiques. Un opus mature qui pose les bases d’un style parfaitement cadré.

Jeanne Added

Révélation des Transmusicales de Rennes en 2014, l’artiste surdouée originaire de Reims mélange les genres du rock avec élégance. En moins d’un an, Jeanne Added est devenue une  artiste emblématique de la scène indépendante française.

Last Train

Les blousons du rock’n’roll, sans ses clichés. Les slims de la pop, sans sa naïveté. Les boots du blues, sans son prosaïsme. Tel est le credo du groupe Last Train, lancé à pleine vitesse sur les rails d’un rock grinçant et hypnotique.

The Avener

Après le succès mondial du titre Fade Out Lines, The Avener s’impose comme artiste innovant au sein du paysage électro-pop français. L’album The Wanderings of The Avener mélange à la fois jazz, rock et blues, témoignant d’un désir de s’affranchir des tendances french et techno-house que l’on retrouve aujourd’hui dans le milieu de l’électronique.

La révélation internationale 2015

Fat White Family

La sensation punk ravive la flamme avec Songs for Our Mothers. Certains risquent de le considérer comme le disque le plus désagréable de l’année : le travail de nihilistes dégénérés sous l’emprise de l’alcool et de drogues en tout genres. Pour d’ autres, il pourrait bien être l’œuvre la plus subversive du seul groupe du Royaume-Uni qui ait encore un sens aujourd’hui.

Fidlar

Derrière l’acronyme « Fuck it Dog Life’s a Risk » se cache le quatuor de garage rock californien Fidlar. Le punk-rock a encore de beaux jours devant lui avec ce groupe devenu un incontournable du genre.

Ghost

Ghost est de retour pour une troisième messe pop-metal avec Meliora. Le mystique pape-chanteur et ses plus fidèles disciples, les cinq « Goules sans nom », font, avec ce troisième opus, entrer l’ectoplasme suédois dans une ère apocalyptique et futuriste.

James Bay

À 24 ans, James Bay se hisse au sommet des charts britanniques avec un premier album intitulé Chaos and the Calm . Avec le single Hold Back The River , il s’impose comme le phénomène pop-folk anglais de l’année 2015. Sans aucun doute, James Bay nous réserve encore de belles surprises.

Tame Impala

Le groupe s’impose progressivement comme une véritable ode au psychédélisme. Pour Currents , il s’ouvre à de nouvelles sonorités puisées chez les Daft Punk dont il s’inspire. Une nouvelle plongée dans l’imagination de son leader qui a convaincu le jury des OÜI FM Rock Awards.

Le meilleur concert 2015

Feu!

Chatterton Feu! Chatterton est sur tous les fronts et prêt à en découdre. La formation écume les scènes et défend avec brio devant son public un premier disque qui brille par ses orchestrations entraînantes, et met en valeur des textes qui redonnent un coup d’éclat à la chanson française.

Ghost

S’éloignant du reste de la scène metal avec ses sonorités plus pop et hard rock qu’heavy metal et ses textes rappelant parfois la musique liturgique catholique, Ghost envoûte ses disciples pour une messe mystique, troublante et addictive. Plus que jamais, Ghost est là pour répandre sa foi hérétique.

L7

La formation originaire des États-Unis continue de faire crier ses influences grunge. Le quatuor féminin dont les membres ont aujourd’hui toutes dépassé la cinquantaine envoie tout ce qu’il a, et conquiert toujours la scène avec autant de succès.

Odezenne

Sur des nappes synthétiques, au gré d’une electro stroboscopique ou ascétique, Odezenne cultive le spleen sous influence et le double sens vertigineux. En live, la formation crée l’alchimie, convoquant dans un même élan variét’ désenchantée et surréalisme loquace.

Savages

Le groupe de rock féminin le plus couillu de toute l’Angleterre offre sur scène une prestation époustouflante. Portée par le charisme magnétique de Jehnny Beth, la formation ne laisse pas une seconde de répit à son public, propulsant son post- punk sombre, viscéral et altier.

La meilleure session accoustique OÜI FM

Heymoonshaker

Heymoonshaker marque la rencontre inattendue et viscérale de deux types d’art : le blues rock d’Andrew Balcon et le beatbox parfaitement maîtrisé de Dave Crowe. Le duo délivre des morceaux puissants, confidentiels, de multiples orchestrations ainsi que des mélodies poétiques.

Hyphen Hyphen

On retrouve ici Santa, Adam, Line et Zaccharie. Leur passage dans les studios de OÜI FM n’est pas resté inaperçu et nous a plongé dans un univers envoûtant, tour à tour bouillonnant, mystique ou angélique.

Imagine Dragons

It’s time, Radioactive, Demons ou encore On Top Of The World, sont autant de tubes qui ont permis au groupe de s’imposer. A OÜI FM, Imagine Dragons donne un bon coup de fouet au rock US avec sa musique positive et inspirante.

Malted Milk & Toni Green

Milk & Green donnent ensemble un cocktail bluesy et funky capable de porter la bonne parole bien au-delà des frontières rétro qui constituent trop souvent la norme sur le marché actuel de la soul.

Seasick Steve

À 74 ans, Seasick Steve perpétue l’image du musicien itinérant. Il nous a fait l’honneur de passer par OÜI FM pour une session acoustique exceptionnelle, témoignant de la richesse de sa carrière et de ses années de vadrouille sur les routes de l’ Amérique, la guitare en bandoulière

L'artiste et l'album rock de l'année (Major)

Feu! Chatterton pour Ici Le Jour (A Tout Enseveli)

L’album délivré à l’automne 2015 est une collection de chansons écrites avec beaucoup de maturité. Un disque plein de dynamisme qui fait état d’une grande liberté dans les arrangements et les structures.

Ghost pour Meliora

Ghost sait démontrer son talent et son originalité. Meliora le prouve : entré en 17e position dans les charts français dès la première semaine, il permet au groupe de remporter le Grammy de la Meilleure prestation metal avec Cirice.

Luke pour Pornographie

Figure engagée et rebelle, le groupe bordelais est de retour avec des textes toujours plus corrosifs et tapageurs. Porté par des guitares enragées et la voix nasillarde de Thomas Boulard, ce nouvel album est à la fois puissant et primitif, tendu et insolent.

Muse pour Drones

Muse nous avait annoncé un retour aux sonorités plus rock sur son dernier album. Plus rock certes, mais aussi plus sombre, créant un univers paranoïaque qui ne manque pas de s’indigner contre les dérives de nos sociétés contemporaines.

Tame Impala pour Currents

C’est sous les bannières du blues et du rock psychédélique que Tame Impala se fait connaître. Si le quintet délaisse un temps soit peu aujourd’hui ses premiers amours au profit de sonorités plus disco, plus funk, plus électro, le résultat n’en est pas moins convaincant.

L'artiste et l'album rock de l'année (indé)

Jeanne Added pour Be Sensationnal

Des éclats de voix vertigineux de l’envoûtant Look At Them aux grands coups de riffs électriques de A War Is Coming , Jeanne Added délivre un album épatant de maîtrise. C’est entre la new wave, la pop électronique et le rock expérimental qu’elle semble avoir trouvé sa place.

No One Is Innocent pour Propaganda

Le feu intérieur de No One Is Innocent continue de brûler. Le groupe transforme sa colère face au monde actuel en une musique combattante et furibarde. Du très lourd, pour une lutte puissante et continue contre l’adversité et le chaos qui nous entoure.

Noel Gallagher's High Flying Birds pour Chasing Yesterday

Un disque riche dans ses influences – du rock West Coast au rock’n’roll classique en passant même par un peu de space jazz – et dans la gamme d’instruments utilisés pour un résultat époustouflant.

Parlor Snakes pour Parlor Snakes

Avec ce second opus, Parlor Snakes met les petits plats dans les grands. L’album révèle un groupe qui a gagné en maturité et affirmé son identité. La formation semble galvanisée. Parlor Snakes entame indiscutablement une nouvelle ère.

Stereophonics pour Keep The Village Alive

Référence incontournable de la britpop, le trio créatif de Stereophonics est de retour avec Keep The Village Alive. Un nouvel opus porté par un single détonnant, C’est La Vie, qui résonne comme un cri lancé au peuple français.

L'artiste et l'album rock (autoproduction)

L’An2000 pour Strangers

Entre gesticulations pop modernes et sonorités d’antan, L’ An2000 s’impose comme un trait d’union entre passé et présent. C’est un voyage à l’esthétique rétro-futuriste que propose le groupe à son public, au rythme des percussions, batteries et synthés des années 80.

Mademoiselle K pour Hungry Dirty Baby

Porté par la voix âpre de la multi-instrumentiste Katherine Gierak, le groupe revient avec Hungry Dirty Baby pour livrer une déflagration rock, intimiste mais puissante, faisant de cet album une pièce unique qui ne déçoit pas.

Teleferik pour Lune Electric

Fruit de quatre années de maturation et des trois EP précédents, Lune Electric est le premier album de ce duo parisien. Leurs compositions en anglais, français et libanais teintées de groove ont convaincu, influencées notamment par les Black Keys et les Raconteurs.

The Sapphics pour Camel Toes

The Sapphics rameute le revival psychédélique et l’insolence punk de pointures comme Ty Segall. Sur la voix d’un rock garage, les mélodies pop fusent pour créer des titres accrocheurs, quelque part entre le rock de Fidlar, Together Pangea et la pop grunge de Yuck.

White Crocodile pour The Stranger

White Crocodile se dandine au rythme du rock anglais et du folk américain, bercé par des influences aussi diverses que The Violent Femmes, en passant par Patti Smith ou encore Jefferson Airplane. Avec The Stranger , le quatuor vous présente une sorte d’opéra rock, tantôt chanté tantôt slamé.

Maxime Lopes sur Google+

Radio

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire