Publicité

La pub permet de créer l'empire Google

M6 diffusait en mars 2015 un reportage sur le géant de la recherche Google.
Utilisé par 70% des internautes en Amérique du nord et 90% en Europe, Google s'est construit un empire grâce à la publicité alors qu'historiquement il n'en voulait pas.

Le moteur de recherche Google voit le jour en septembre 1998 grâce à ses deux concepteurs : Larry Page et Sergueï Brin. En tant qu'étudiants, ils voulaient réinventer la recherche sur le web, alors en plein essor.
A l'époque les moteurs de recherche manquaient de performance face à l'explosion de la toile. En travaillant à l'université, ils créent et inventent un algorithme intelligent capable de restituer la meilleure information (il en découlera le fameux indice PageRank).
A cet époque, ils ont déjà des projets farfelus en tête (comme la voiture autonome dont les premiers tests ont eu lieu pendant les fêtes de noël). Peu d'investisseurs souhaitent alors les suivre, pensant qu'ils sont plus ou moins fous. Mais ceux qui le feront deviendront milliardaires.

Manquant de place et de matériel, ils s'installent alors dans un garage puis 1 an plus tard dans un nouveau local plus grand.
Les résultats du moteur de recherche sont alors parmi les meilleurs du marché, mais les investisseurs commencent à craindre. En effet hormis les cadeaux publicitaires, il n'y a aucun retour financier sur investissement. Et les équipes sont plutôt tranquille dans les laboratoires. Il faut dire que dès le début tout est fait pour mettre à l'aise les équipes de Google, qui peuvent facilement se distraire et s'amuser.

Au début des années 2000, face au succès grandissant de Google, les dirigeants de la firme se demandèrent comment rentabiliser leurs espaces. Alors qu'ils ne voulaient pas de pub jusqu'à maintenant, celle-ci va faire son apparition.
Mais l'approche alors dans ce domaine est radicalement différente. A cette époque, les sites n'affichaient que des bannières et pop up harcelantes. Google prend le pari de cibler les publicités en fonction du contexte en vendant non pas des espaces, mais des mots clés. Ces "annonces" s'affichent alors en haut et à droite des résultats de recherche et dépendent de la recherche des utilisateurs.
Si vous tapez ainsi Bouquet de roses, le moteur de recherche pensera que vous recherchez peut être un fleuriste pour en acheter et vous affichera une annonce.

L'enquête de Capital montre ainsi que Google réaliserait 1,5 milliard d'euros de revenus publicitaires rien qu'en France. Sommes soumise à l'impôt et aux taxes irlandais, car Google a situé son siège européen à Dublin. Selon des estimations, cela permettrait au géant du net de payer 10 fois moins d'impôts.

Pour attirer toujours plus de clients, Google propose aux professionnels de les référencer gratuitement dans Google Adresses. Les coordonnées figureront ensuite sur Google Maps (le service de cartographie) et les pages de résultats de recherches. Et si les prospects ne viennent pas eux même, c'est Google qui vient à eux.
En proposant ce service gratuitement, Google compte attirer les entreprises vers sa régie publicitaire (de nombreuses promotions sont ainsi octroyées régulièrement).

Toute cette stratégie fait de Google l'une des entreprises les plus influente du monde selon les spécialistes. Vu qu'il ne vend que des services et ne dispose que de quelques sites et serveurs, le géant de la recherche en est même devenu l'un des plus rentable du monde.

Pour vous proposer toujours les meilleurs publicités et vous inciter au clic, Google met à disposition de nombreux services :

  • service de cartographie Google Maps
  • partage de vidéos en streaming sur Youtube
  • messagerie Gmail
  • navigateur web Google Chrome
  • système d'exploitation pour mobile Android (80% du parc de smartphones)
  • comparateurs de vols d'avions, d'assurances ou de shopping
  • ...


Tout ces outils servent soit à collecter vos données pour permettre de les analyser, soit de vous placer de la publicité contextualisée.

Grâce à sa position leader (dominante) sur le marché de la recherche, Google peut ainsi plus facilement placer ses autres produits (dans les résultats de recherche ou sur sa page d'accueil).
Une situation qui a le don d'énerver de nombreuses personnes :

  • les entreprises qui perdent en référencement si elles ne payent pas
  • les institutions qui se plaignent de l'abus de position dominante
  • les acteurs du net
    on se souvient des abonnés Free qui se plaignaient de ne pas pouvoir regarder correctement les vidéos Youtube car Google n'investissait pas suffisamment dans le réseau des opérateurs.

Le trafic, les contenus vus, vos recherches, vos déplacements (à l'aide de votre smartphone)... sont analysés, traités pour vous inciter à cliquer sur des bannières publicitaires ou des annonces. Et grâce aux millions de sites qui utilisent AdSense et affichent les annonces de Google, la firme de Moutain View peut ainsi continuer d'engranger des revenus.

A l'avenir, Google pourrait même diffuser des publicités personnalisées sur votre télé, pour ceux qui ont le décodeur Google TV ou un système de diffusion du géant de la recherche.

En somme, Google sait tout de vous. Même après suppression de votre compte, il a été prouvé que les données sont encore stockées sur les serveurs du géant informatique (jusqu'à 6 mois) ; dans le but que vous puissiez y accéder à nouveau facilement "au cas où".
Des positions que les autorités de la protection de la vie privée (comme la CNIL) craignent pour l'abus de position et d'utilisation. Après les révélations de l'affaire Snowden, les risques d'utilisation malveillantes voir même de piratage sont jugées accrues.

L'innovation au coeur de la stratégie de Google

Dès le départ, les fondateurs de Google voulaient créer le web de demain.

20% du temps des salariés est consacré à des projets personnels. Certes certains sont farfelus, mais d'autres pourraient bien voir le jour.
Dans le Googleplex (Californie), les premières idées émergent au sous sol, dans "le garage". Pour motiver les troupes, on place les salariés dans un environnement joyeux et créatif : musique de boîte de nuit et patte à modeler s'il vous plait !
Toutes ne verront pas le jour... Quand aux plus pertinentes, elles rejoignent le labo Google X.

Google X, c'est le laboratoire ultra secret de Google. Là où les nouveautés et les innovations sont créées.
A leurs débuts Gmail ou StreetView (visualisation de l'environement à 360º dans Google Maps) sont passés par ici.

Mais concrètement l'avenir de Google, ça va être quoi ? Le géant de la recherche a déjà fait plusieurs annonces à ce sujet :

  • La voiture autonome : basée sur les technologies Google Maps et StreetView, le véhicule bardé de capteurs vous emènera à l'endroit désiré. Et vous proposera des lieux suggérés par vos statistiques personnelles ou sponsorisés ?
  • la livraison à domicile de colis par drones
  • L'accès à internet dans les endroits isolés grâce à des ballons volants dans la stratosphère
Maxime Lopes sur Google+

internet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire