Publicité

Une nouvelle saison au Moulin Hideux

L'Auberge du Moulin Hideux déclare sa saison ouverte ! L'endroit rêvé pour un dépaysement garanti, une nouvelle carte créative de terroir.
C'est toute la magie des Ardennes qui se retrouve dans cette auberge de charme.

L'auberge du moulin hideux est le 1er relai et château depuis 1960.

Moulin Hideux

En contrebas d’une petite ruelle sinueuse bordée d’une forêt épaisse, se dévoile cet ancien moulin restauré avec goût.

L’histoire des lieux remonte au 17ème siècle. A l’époque, ce qui deviendra le bâtiment actuel est constitué de deux moulins à eau. Mais ce n’est qu’en 1947 qu’ils furent transformés en restaurant pour ensuite être repris par Charles Lahire, le père de l'actuel chef des lieux, Julien Lahire.
A son retour d’Allemagne en 1945, le jeune Raymond Henrion décide d’ouvrir un restaurant avec son père Adhémar. Ils offrent au vieux meunier de l’époque de lui racheter son moulin dont la roue avait perdu tout usage.

L’affaire est conclue et en 1947 l’auberge ouvre ses portes. Rapidement, son épouse Coco qui dirigeait son propre hôtel le rejoint. Ils n’ont pas d’enfants mais accueillent leur jeune cousin Charles Lahire, issu d’une famille d’hôteliers de La Roche. En 1960, Marcel Tilloy, fondateur des Relais & Châteaux les invite à rejoindre sa chaîne des Relais de Campagne (ancien nom des R&C).

Le Moulin Hideux devient alors le premier établissement hors de France à faire partie de cette alliance prestigieuse. Cette première en Belgique va marquer un tournant dans l’histoire de cette auberge de luxe.
Depuis cette date, également, une étoile Michelin récompense la cuisine de la maison.
En 1966 Charles Lahire représente le Moulin au congrès international des Relais & Châteaux. Il y fait la connaissance de Martine et se marient l’année suivante. Raymond et Coco Henrion cèdent la place progressivement au jeune couple. Charles et Martine Lahire ont trois enfants. Sophie, l’aînée, est hôtelière avec son époux sur la côte méditerranéenne, Catherine est architecte et Julien est actuellement le chef au Moulin depuis 2005.

Côté fourneau

La cuisine du Moulin Hideux, c’est l’histoire d’un père et de son fils. Charles Lahire a cédé le fouet et la direction à Julien. Celui-ci, après avoir réussi l'école hôtelière de Namur, a fait ses armes dans de grandes maisons pendant 6 ans. Il passera chez Jacques Thorel à La Roche-Bernard, Michel Bras à Laguiole, Michel Troisgros à Roanne, mais aussi chez Nadia Santini au Dal Pescatore en Italie et chez Jannis Brevet à l'Inter Scaldes aux Pays-Bas. "Quand j'ai quitté cette dernière adresse, je savais que mon destin m'attendait au Moulin Hideux". Petit à petit le jeune chef a déployé ses ailes. Il a observé avant de jeter un coup de pied dans la fourmilière pour rajeunir l'équipe et recentrer sa cuisine sur les produits du terroir.

À la carte, il a voulu mettre l'agneau de lait de la Bergerie d'Acremont, le suprême de canette des Dombes tabac de la Semois, la truite Fario du ruisseau du Saupont... comme un clin d'oeil à cette région qu'il connaît bien. L'assiette est subtile tout en restant simple -mais au risque de se répéter faire simple est sans doute ce qu'il y a de plus difficile-. Son approche des saveurs est généreuse. Juste une belle cuisine séduisante pour les amoureux de la table et de la nature. Sans fioritures.

Côté activités

A chacun ses découvertes.
Il faut prendre le temps de découvrir cette auberge, l'écouter dans sa respiration et la laisser venir comme un poisson de rivière. Dans le murmure du ruisseau du Moulin Hideux, les truites fario paressent sous les cailloux. Julien Lahire propose aux amateurs de pêches de cuisiner le poisson et de le déguster en terrasse.

La piscine couverte et chauffée pour le plus grand plaisir de toute la famille
Il faut prendre le temps de profiter de la région, merveilleux point de départ pour de longue promenades en forêt dans la vallée de la Semois, les amoureux de la nature pourront observer le rucher, le potager de fleurs.
Il faut prendre le temps de se laisser aller et faire quelques brasses dans la piscine chauffée et couverte, moment de pleinitude autour du hammam ou Sauna, avant ou après un massage.
Et bien sûre, il faut prendre le temps d’apprécier un apéritif au coin du feu de bois ou au jardin ombragé, le long du ruisseau...
Autant d’activités proposées au sein de cette majestueuse propriété !

Maxime Lopes sur Google+

Tourisme

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire