Publicité

Une loi pour améliorer la couverture mobile dans les communes

Vous habitez peut être un petit village où la téléphonie mobile n'est même pas disponible (oui ça existe encore). Nous vous l'annoncions il y a quelques semaines, le gouvernement veut mettre fin aux zones blanches dans les campagnes.

Pour cela, une loi vient d'être adoptée cette semaine au Sénat pour une couverture totale des communes françaises par les opérateurs mobiles.
Cette couverture devra porter aussi bien sur la 2G (qui transporte la voix et les SMS) que la 3G ou la 4G (pour l'internet mobile). Les opérateurs ont jusqu'en 2017 pour couvrir totalement les villages qui ne capteraient pas de réseau. Certaines personnes ironisent même sur cette date par rapport au calendrier électoral...

Le financement devra être intégralement réalisé par les opérateurs indique 01Net. En effet, c'est eux qui ont la charge de l'entretien de leur réseau. Pour les zones blanches où il n'y a pas de population, une aide de l'Etat et des collectivités locales pourra être accordée.

Rappelons que les opérateurs mutualisent leurs équipements ou s'installent sur un même site dans les zones faiblement peuplé pour réduire les coût.

Taux de couverture mobile 2013 (ARCEP)
Opérateurs 2G 3G
Taux de couverture population Taux de couverture territoire Taux de couverture population Taux de couverture territoire
Orange 99,9% 97,3% 99% 90%
SFR 99,7% 94,8% 99% 91%
Bouygues Télécom 99,1% 89,8% 96,5% 79%
Free Mobile* 99,7% 96,2% 98,5% 86%

* Avec itinérance Orange comprise.

Espérons que la couverture parfaite soit réellement effective dans les délais annoncés. Certains opérateurs pourraient très bien annoncer couvrir un endroit et ne pas pouvoir passer d'appels à l'intérieur d'un bâiment. En effet dans les campagnes, les murs d'anciennes maisons sont relativement épais et les ondes ne passent pas forcément.

L'objectif est de remplacer les cabines téléphoniques qui ne sont quasiment plus utilisées. La moyenne d'utilisation est d'une minute voix par jour. Actuellement Orange a la charge d'assurer le service universel d'accès aux publiphones dans chaque agglomération. La faible utilisation des cabines dans les petits villages rend leur entretien coûteux. Un sénateur rappelle que le retrait des cabines ne sera possible que lorsque l'accès à la téléphonie mobile sera parfaite.

Maxime Lopes sur Google+

Mobile

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire