Publicité

Une exposition sur les phares allemands à l'université Helmud Schmid

200 phares jallonent le littoral en Allemagne. 2340 km de côtes entre mer Baltique et mer du Nord, sans compter les îles. Ces sentinelles des mers sont actuellement au coeur d'une exposition à l'université Helmut Schmid de Hambourg.

photo phare allemand reinhard scheiblich

L'exposition est signée Richard Scheiblich, photographe scientifique. Il a débuté dans la photographie sous marine, domaine dans lequel il était plutôt compétent. Puis il a décidé de rester à terre et de photographier les phares. Activité qu'il réalise depuis 30 ans.

Reinhard Scheiblich adore être seul sur la plage, d'où il observe la lumière. Le ciel change de minute en minute. Son secret pour photographier les phares ? La patience.

C'est minutieusement que cet amoureux de la lumière a conçu une exposition certe artistique, mais aussi historique et technique. Sa photographie veut surtout documenter, sans artifice.

Le photographe n'améliore pas ses clichés avec Photoshop. Il choisit simplement les bons emplacements, le temps et le contexte pour réussir ses photos. Le but de ses photos est de replacer le phare dans son environnement.
Sur ses photos, le phare est toujours la pièce maitresse. Un phare, fort et rassurant, un endroit de paix qui a su inspirer des générations d'écrivains et d'artistes.

Dans sa quête personnelle d'authenticité, l'osmose de ce photographe avec la nature représente sans aucun doute sa plus belle récompense. Pour Reinhard Scheiblich, cette ambiance, ce moment où la nature n'appartient qu'à lui, vaut tout l'or du monde. Il a passé de nombreux moments à photographier les phares, un moment inestimable pour lui.

Maxime Lopes sur Google+

Art

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire