Publicité

Une exposition sur le vélo de Karl Drais à Mannheim

L'ingénieur Karl Drais inventait il y a 200 ans le vélo. Breveté à Paris sous le nom de vélocypède, il est aussi connu sous le nom de draisienne. D'abord réservé à une élite, cet objet de curiosité très coûteux c'est rapidement démocratisé au début du XXème siècle. Aujourd'hui une exposition au technoseum de Mannheim célèbre l'inventeur de cette drôle de machine.

Des mollets d'acier et des poumons à toutes épreuves ; pour faire avancer la première draisienne de 1817 mieux vaut avoir la santé. L'histoire de notre bicyclette moderne commence avec l'invention du baron Karl Drais. Malgré pas mal de chao et quelques fractures, rien n'arrête le vélo : c'est aujourd'hui le moyen de transport le plus utilisé au monde.
La révolution culturelle de la bicyclette qui commence avec la draisienne est liée au fait qu'elle offre de la mobilité à l'individu. C'est avec le vélo que les gens commencent à conduire. Veaux et attelages sont alors des moyens de transports réservés aux riches.

Pourtant au départ le vélo est lui aussi un objet destiné aux riches aristocrates et aux bourgeois ; en particulier ces messieurs. A moins d'être des acrobates, les femmes ont enfourché la bicyclette relativement tard. D'abord parce qu'on ne leur permettait pas de faire du vélo, mais aussi parce que leur garde robe avec les jupes jusqu'au sol et les corsets ne se prêtaient pas à la pratique du vélo. Le vélo était surtout accusé de faire baisser la fertilité féminine. Les provocatrices qui enfourchaient une bicyclette se faisaient insulter en pleine rue.
Plus tard le vélo deviendra accessible à tous avec la production en série et la hausse des salaires, il s'impose comme le moyen de transport populaire par excellence. Après être passé par le vélocipède à pédales, le grand bi, la bicyclette de sécurité ; le vélo trouve sa forme définitive en terme de cadre en 1895. Il sera équipé de pneus contenant de l'air, de freins et de la première vitesse. Les évolution suivantes porteront surtout sur les matériels.

Les tendances actuelles comme le vélo électrique sont aussi représentées à l'exposition de Mannheim ; une histoire sans doute loin d'être achevée.

Maxime Lopes sur Google+

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire