Publicité

Une appli pour être espionné par le gouvernement

Nous vous le disions déjà, la loi sur le renseignement fait débat dans la société. Vivement critiquée par de nombreux spécialistes du web, une application vient de sortir pour se faire suspecter par le système gouvernemental.

Rappelons le, la loi sur le renseignement vise à lutter contre le terrorisme en analysant automatiquement ce qui se passe sur internet. Un opérateur prennant théoriquement le relai en cas d'alerte.

Ce qui pose problème, c'est que si nous prenons l'exemple de Mohamed (citoyen français au passage) qui habite Paris et utilise son drône lors d'un voyage à la campagne, est susceptible d'entrer dans les pièges du système s'il publie un post sur les réseaux sociaux.
En effet son profil comprenant des termes comme Paris et drone peuvent être repérés comme néfastes bien qu'il l'ait utilisé en toute légalité.

Pour dénoncer cette controverse, un développeur a créé l'application Sur-écoute pour Chrome et Firefox.
Chaque fois que vous publierez un post sur Facebook et Twitter, des mots clés seront automatiquement ajoutés en concordance avec les filtres de recherche. En effet les algorithmes du système de surveillance de masse se basent sur une liste de mots clés pré-établis. Ce n'est ni plus ni moins que le système Prism outre atlantique.

Sur-écoute vise à lutter contre "la surveillance de masse" et à sensibiliser les utilisateurs d'internet.

De nombreuses personnes sont pour un meilleur encadrement d'internet, mais des proportions raisonnées aux seuls phénomènes dangereux et souhaiteraient un meilleur droit à l'oubli.

Rappelons que la loi sur le renseignement a été adoptée quelques mois après les attaques à Charlie Hebdo afin de mieux identifier les terroristes potentiels qui utilisent le web.

internet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire