Publicité

St Nicolas : l'ancêtre du père noël

Il est partout depuis des semaines ; le père noël version Coca Cola avec son gros ventre, sa barbe blanche et ses rennes. Depuis la fin de la 2nde guerre mondiale, le Santa Klauss américain est rentré dans notre inconscient collectif. Avant lui il existait une autre figure du protecteur des enfants : celle du Saint Nicolas. Il est inspiré de l'image d'un évêque ayant vécu dans le sud de la Turquie au IIIème siècle. St Nicolas était réputé pour ses miracles et sa générosité envers les enfants. Il est très présent dans les pays germaniques et dans l'est de la France. Depuis 50 ans les enfants peuvent lui envoyer leurs lettres dans la commune allemande St Nikolaus. La réponse est garantie.

Comme pour chaque mois de décembre, le courrier livré est exceptionnelement important. Des dizaines de lettres d'enfants arrivent au secrétariat de Saint Nicolas et il va falloir les trier. Le bénévole Wolfgang Pfortner indiquait à Arte qu'il faisait cet effort 8 à 10 heures par jour pour les enfants.
La plupart des lettres ont été postées d'Allemagne ; mais d'autres viennent d'Angleterre, de Russie, de France ou de Tawain.

La grande fièreté des bénévoles de St Nikolaus, c'est qu'ils répondent à chaque lettre. Lorsqu'un enfant parle de ses soucis ou de ses ennuis de santé, les bénévoles prennent le temps d'y répondre. Waltraud Schaumlöffel en a parfois les larmes aux yeux, cela ne peut pas se faire en 2 minutes. Reste que les bénévoles en ont un bon sentiment et offrent de la compation.

Chaque année les bénévoles de St Nicolas répondent à plus de 20000 lettres. Depuis 50 ans une poste dédiée a même été créée dans le village. Cette passion se transmet de génération en génération.

Peter Gerecke du comité des fêtes s'interroge néanmoins quand un enfant reçoit 4 ou 5 jeux vidéos. Il y a une différence à recevoir une lettre personnalisé de St Nicolas.

Maxime Lopes sur Google+

Noël

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire