Publicité

Que faut-il attendre de l'arrivée de Netflix ?

Alors que Netflix doit arriver vers le 15 septembre, que faut-il attendre de l'arrivée du géant américain en France ? Pourquoi cerrtaines voix s'élèvent ?

Netflix, qu'est-ce que c'est ?

Netflix est un système de Vidéo à la Demande (VoD). En contrepartie d'un abonnement, vous bénéficiez d'un accès à un ensemble de séries et de films en illimité durant votre abonnement.

Netflix propose également des séries inédites (House of Cards...).

Le site est également capable d'analyser le contenu que vous regarder à travers différents mots clés, afin de vous proposer de nouveaux films et séries.

Netflix existe depuis 2007 aux Etats Unis et regroupe plusieurs dizaines de millions d'abonnés à travers toute la planète.

Combien ça coûte ?

Les prix devraient commencer autours de 8 Euros par mois environ. A ce prix vous pourrez accéder aux films et séries en basse définition.
A partir d'une dizaine d'euros, vous pouvez disposer de films en haute définition et de fonctionnalités supplémentaires (multi écrans...).

Pourquoi des voix s'élèvent-elles ?

Netflix est accusé de monopoliser une grande partie de la bande passante. Ainsi aux Etats Unis on estime qu'environ 1/3 du trafic internet est généré par l'entreprise de VoD.

Stéphane Richard (PDG d'Orange) a ainsi indiqué il y a quelques jours qu'il bloquerait Netflix à son arrivée en France, pour des raisons de sécurité et de stabilité du réseau. Cette situation sera bien entendu révisable à l'avenir quand un accord sera trouvé.
Le géant américain a précisé qu'il était également en négociation avec d'autres fournisseurs d'accès afin de proposer ses contenus en exclusivité et d'assurer la stabilité de l'ensemble.
En effet, il n'est pas rare de voir de nombreux dysfonctionnements sur les systèmes de vidéo à la demande, quelque soit les entreprises.

Netflix prévoit, selon des informations d'Europe 1, une bande passante d'environ 1 Térabit, soit l'équivalent du trafic de 5 millions d'abonnés.
Des réservations sont prévus sur les principaux serveurs français.

Aurélie Filippetti a annoncé fin juillet que le gouvernement préparait un amendement pour que les films soient plus rapidement disponibles à la location et à la télé. Ce projet de loi vise bien à contrecarrer les projets de Netflix, en proposant aux acteurs du secteur culturel qui participent et contribuent activement au développement du cinéma français des délais de diffusion plus courts.
Les chaînes sont en effet méfiantes sur l'arrivée de ce service de VoD, car les séries seront par exemple disponibles plus rapidement et en intégralité, alors qu'à la télé ils faut attendre plusieurs semaines pour connaître la fin d'une saison.

Maxime Lopes sur Google+

Film

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire