Publicité

On a testé Openoox

Il y a quelques semaines nous vous parlions d'Openoox, un site souhaitant révolutionner les pages d'accueil des navigateurs internet.
Alors on sait dit : quand est-il de cette révolution tant annoncée ?

Le site est créé par les fondateurs de seloger.com

L'inscription se fait simplement : en créant un compte classique avec un mail ou à l'aide des réseaux sociaux habituels.
Une fois connecté Openoox nous guide à l'aide d'un didacticiel.

On arrive alors sur une page d'accueil, où l'on nous recommande de la définir en page de démarrage. En effet elle nous permet d'accéder simplement et rapidement à des sites favoris web ou d'effectuer une recherche (Google ou autre moteur de recherche personnalisable).
Pour accéder à des sites on épingle des Oox, c'est à dire des espèces de vignettes sur la page.

Une fois le décor posé, voyons ce qu'il en est.
Le site est actuellement en cours de développement (testé par un peu plus de 1 000 utilisateurs).


Les + :

  • Classement thématique (bureau, perso, divertissement...)
  • Dimension sociale : possibilité de partage d'un Oox ou d'un dossier de rangement (ami, collègue, famille...)
  • Annotation d'un Oox
  • Fond d'écran personnalisable
  • Accessibilité multi-postes et sur tous les navigateurs

Les - :

  • Il ne s'agit pas d'applications web à proprement parlé. Par exemple, impossible d'effectuer une recherche à l'aide du widget des Pages Jaunes : la redirection est obligatoire sur le site web. En gros on perd un peu de temps, on aurait aimé le faire directement sur le site.
    Ce serait ainsi tellement plus pratique : imaginez recherche intégré d'un nº, visualisation sur la page de la météo ou de vos mails, calculatrice ; à la manière d'iGoogle en son temps.
  • La recherche est un peu fastidieuse par moment : bien qu'il y ait un moteur de recherche (il ne s'actualise pas en temps réel, il faut penser à appuyer sur entrée) et on se perd un peu dans les rubriques thématiques.
  • On nous promet un fonctionnement sur terminaux mobiles. L'affichage se fait correctement, mais la navigation dans les menus est parfois difficile.

Conclusion

On s'attendait à retrouver des apps dynamiques au sein d'une même interface comme sur iGoogle. Le seul intérêt est d'avoir ses favoris sur plusieurs postes ou navigateurs (en déplacement, chez soi, au travail...), mais là aussi de nombreux navigateurs intègrent des fonctions de synchronisation.
On aurait aimé un peu plus en terme de fonctionnalités, mais gageons qu'Openoox saura rapidement se développer.
Openoox reste utile à ceux qui travaillent sur plusieurs postes (PC, mobiles) dont les navigateurs sont différents.

Maxime Lopes sur Google+

Nouvelles technos

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire