Publicité

Manimalworld : une encyclopédie sur les animaux

Nous vous proposons de découvrir le site Manimalworld. Véritable référence dans le secteur des encyclopédies animalières, c'est avec son créateur que nous allons découvrir ce site : un véritable passionné des animaux !

De plus en plus populaire, vous pourrez y retrouver plus de 1 500 fiches animalières.
A garder précieusement dans ses favoris et pour les plus jeunes n'hésitez pas à le regarder pour vos recherches documentaires sur les animaux...

Logo Manimalworld (crédit photo : Manimalworld)

- Qui se cache derrière Manimalworld ?
Derrière Manimalworld se cache un homme de 44 ans qui partage sa passion pour les animaux. Cette passion née simplement de l’envie de connaitre ce monde dont j’en ignorais l’étendue.

Manimalworld est un site qui parle des animaux. Véritable encyclopédie, elle accueille de plus en plus de visiteurs. Pouvez-vous nous présenter le site Manimalworld.net pour ceux qui ne le connaîtrait pas ?
Manimalworld est en effet un site animalier qui répertorie les espèces animales qui peuplent notre planète. La Terre abrite une biodiversité animale inestimable et, pourtant, peu de gens la connait véritablement. Le site est né pour permettre de combler ces lacunes, élargir nos connaissances sur le règne animal et son importance dans les écosystèmes. C’est pour cela qu’il nous faut absolument préserver cette biodiversité.

 - D'où vous vient votre passion pour les animaux ?
Cette passion des animaux  est arrivée comme pour beaucoup de personnes, par hasard. Un jour, vous voyez un reportage, un film ou une simple vidéo qui vous montre la souffrance qu’endure les animaux et ce jour là vous avez ce déclic qui vous dit que ce ne sont pas « juste que des animaux » mais des êtres vivants qui ont droit aux mêmes égards que l’on pourrait avoir pour un être humain. On ne tue pas un être humain pour se faire plaisir où pour amuser la galerie, sinon dans le cas contraire on est puni. Malheureusement, on en est encore loin pour l’animal, que l’on tue parce qu’il dérange où encore pour le plaisir. L’animal ne parle pas ? Il ne réfléchit pas comme l’homme ? Pourtant, tout comme l’homme, il peut faire preuve de compassion, de fibre maternelle et pour la plupart contrairement à l’homme il ne tue pas pour le plaisir mais pour se nourrir et pour moi c’est ce qui le différencie de l’horreur.

- Quel est votre animal préféré ?
En fait, j’en ai deux pour qui j’ai une préférence, le tigre et le loup. Le tigre pour sa force et sa beauté et le loup pour sa ténacité à survivre malgré l’hostilité humaine qu’il soulève.

- Pour ou contre les zoos et les animaux en dehors de leur habitat naturel ?
Mon avis est assez mitigé sur ce point. Les zoos et autres parcs naturels sont sensés avoir une fonction de conservation des espèces animales afin de pouvoir les réintroduire dans leurs milieux naturels en cas d’extinction. Aujourd’hui, ces institutions ont pour la plupart perdu leur véritable objectif, car ce qui prime par-dessus tout c’est la rentabilité et le profit, et parfois à n’importe quel prix. Certains zoos, proposent des spectacles dont les animaux sont les acteurs pour amuser les visiteurs. Ce n’est en aucun cas une façon de traiter des animaux et n’apporte rien à leur conservation. Je suis déjà contre les animaux dans les cirques, ce n’est sûrement pas pour accepter que le cirque se retrouve dans un zoo.

- On parle de temps en temps de la réintégration des ours dans les Pyrénées ou du loup dans les Alpes (à tort ou à raison). Quel regard portez-vous sur la situation ?
Lorsque l’on sait et que l’on accepte le fait que l’animal était présent bien avant l’homme, on ne devrait pas avoir à parler de réintégration mais simplement de réparer une erreur. Je suis pour ses réintroductions. La faune a besoin de prédateurs pour que l’équilibre naturel puisse être préservé. L’homme ne peut se considérer comme un substitut à cette fonction. Les chasseurs sont sensés n’être que des « intérimaires » de cette fonction le temps que ces réintroductions se fassent. Le problème est que l’homme ayant trouvé un certain plaisir dans cette pratique, il ne tient pas à voir réapparaitre ces prédateurs dans nos forêts.

- Un dernier mot ?
J’espère qu’un jour l’homme comprendra  que le règne animal détient une place primordiale dans le bien être de notre planète. Nous sommes sensé en être les gardiens et en aucun cas les propriétaires. Alors apprenons ensemble à respecter ces trésors que nous offre la nature plutôt que de les détruire impunément. A méditer…

Merci à Thierry, créateur de Manimalworld, de nous avoir présenté son site ! Sourire
Vous pouvez également suivre l'actualité du site sur Facebook et Twitter.

Crédit photo : Manimalworld

interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Pour rester informé de l'actualité de Divertir ; abonnez-vous !

Newsletter

Facebook