Publicité

Les secrets de Nigloland

Nigloland est un parc d'attractions situé entre Troyes et Chaumont, en pleine campagne de l'Aube.

Dans un reportage, D8 s'est plongé dans les coulisses du parc et en a révélé quelques secrets, que nous vous faisons part ici...

La majorité des attractions sont développées en interne, c'est le cas de manèges comme le grand 8 ou de l'attraction qui vous plonge dans l'espace. Le but est de réduire les coûts de développement et de proposer des attractions à toute la famille.
Sur le même principe, les décors sont réduits au minimum et les matériaux sont sélectionnés pour être les moins coûteux en développement et construction (sans remettre en cause la sécurité, bien évidemment).

La famille des propriétaires (2 frères) était forains. Déjà les 2 frères tenaient un stand sur la pêche aux canards quand ils étaient tout jeune à l'époque de leur père.
Ils ont su par la suite se développer en créant un parc d'attraction sur un terrain famillial, non sans difficultés.

L'idée du parc Nigloland leur est venu lors d'un voyage aux Etats Unis. Dans les années 80, un tel parc n'existait pas encore en France (le parc Astérix, Disneyland et le Futuroscope sont sortis bien plus tard). L'objectif était de créer un parc avec plusieurs attractions avec un seul droit d'entrée par personne.

Le hérisson est l'emblème du parc pour son caractère sympathique, susceptible de plaire à toute la famille.
Le nom du parc vient de la contraction de Niglo (hérisson en gitan) et land que l'on trouve dans la majorité des parcs de loisirs.

Certaines attractions ont été achetées en Allemagne, après qu'un fournisseur est été planté par l'un de ses client, leur permettant d'acquérir dès le départ des attractions à prix modique. D'autres viennent du parc de la Toison d'Or qui a fermé à Dijon. L'achat c'est fait par une liquidation de celui-ci.

Les attractions sont faites sans looping pour séduire une clientèle de tous âges (petits et grands), en effet 1/3 des gens n'apprécient pas les loopings dans les manèges et sont remplacés par des rebonds.

Maxime Lopes sur Google+

Parc

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire