Publicité

Les robots humanoïdes arrivent chez vous

Vous avez sans doute déjà vu un robot humanoïde à la télévision, comme Nao. Et bien sachez qu'il sera bientôt possible d'avoir ce genre de jouet chez vous, dans votre domicile.
En effet, les manufacturiers veulent se lancer sur le marché des particuliers dès le début de l'année prochaine.

Ainsi en février Pepper (société Aldebaran dont un site est basé en région parisienne) sera vendu au Japon aux environ de 1 500 €.
Son concurrent, Nao, lui fait déjà ses beaux jours en France notamment dans l'émission Salut les terriens.

Pas sûr néanmoins que les robots humanoïdes séduisent tout de suite à domicile. En effet selon les tests dans les entreprises, si le robot a un effet ludique et divertissant les clients rébutent un peu ne sachant pas réellement comment l'utiliser.
Une situation qui devrait rapidement évoluer si l'on se réfère au marché de la micro-informatique qui a fait des pas de géant en 15 ans.

Pour quels usages ?

Les robots devraient être utilisés à domicile essentiellement pour deux points :

  • Vous assister dans les tâches de la vie quotidienne : vous rappeler un rendez-vous, de prendre vos médicaments...
  • Dans les loisirs : vous donner la météo, écouter une radio...

Mais les fonctions pourrait aussi évoluer vers du social. Ainsi chez des personnes âgées qui sont isolées, les humanoïdes seraient capables de tisser un lien social ou d'appeler les secours dans certaines situations d'urgence (par ex. s'il trouve une personne alongée au sol et qui ne répond pas).

Maxime Lopes sur Google+

Nouvelles technos

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

jean-louis
  • 1. jean-louis (site web) | samedi, 03 Février 2018
De la conduite à tenir avec les robots humanoïdes;
On peut espérer que ces robots ressembleront beaucoup à l'homme. Alors profitons-en pour faire avec eux ou sur eux ce qu'on n'aurait pas osé faire avec une personne. Ils peuvent nous permettre de nous entraîner, de nous décomplexer, de nous libérer.
N'hésitons donc pas à les insulter, à les humilier, à les ridiculiser, à les frapper, à les torturer; Peut-être protesteront-ils. Mais il faut bien rappeler que toute réponse est le résultat d'un logiciel ou du fonctionnement de leurs circuits. Autrement dit : ils ne ressentent rien. Absolument rien, ce sont des choses (contrairement aux animaux de laboratoire) Il n'est donc pas question de morale dans ce cas.

Ajouter un commentaire