Publicité

Les mobiles vintages reviennent

Les téléphones mobiles du début des années 2000 reviennent. Ce n'est pas seulement un effet de mode et les ancêtres du smartphone ont bien des avantages !

Nokia 3310, Motorola V3, Ericsson, Alcatel... S'ils reviennent, c'est qu'ils répondent tout simplement à leur usage de base : téléphoner et envoyer des SMS. Une solution simple et pratique pour rester en contact avec ses proches, quelque soit l'endroit.

Les vieux mobiles ne répondent à aucun écosystème américain (iOS, Android, Windows Phone...). Des fonctions basiques et peu évoluées (réveil, calculatrice...) pour ceux qui n'ont pas de gros usages comme le web. Ils répondent aussi aux besoins de ceux qui n'aiment pas ces systèmes d'exploitations.

Outre leur solidité, le fait que les mobiles vintages soient appréciés est le fait qu'ils n'aient pas de fonctions gourmandes en énergie (GPS, écran tactile...). Leur autonomie permet d'atteindre facilement une semaine sans charge.

Leur prix accessible permet d'acheter un téléphone vintage pour une trentaine d'euros. Par ailleurs, ils sont moins volés (moins de demande à la revente comme les smartphones).
Si les enseignes ont encore peu de mobiles neufs auprès des fabricants ; il est possible de trouver des mobiles reconditionnés chez de nombreux revendeurs spécialisés. Ces vieux mobiles n'ont pas tous des pièces détachées ; mais qui sait pourront peut être devenir des objets de collection !

Maxime Lopes sur Google+

Mobile

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire