Publicité

Les galeries et passages historiques en Europe s'associent

Des Passages couverts de France, Belgique, Pays-Bas et Espagne, associés dans une même association, l’association des Passages et galeries historiques en Europe. Le lancement de cette association aura lieu à l’Institut des Beaux-Arts à Paris le 13 septembre prochain.

Galeries royales Saint Hubert

Depuis plusieurs années, une série de jumelages entre galeries belges et françaises (Passage Lemonnier et Passage Choiseul (2014), Galeries Royales Saint-Hubert et Passage Pommeraye en 2016 et Galerie Vivienne en 2018, Passage du Nord et Galerie de la Madeleine cette année) ont été initiés.
 
Le 13 septembre, la vitesse supérieure est enclenchée. En effet, aura lieu le lancement de l’Association Passages et galeries historiques en Europe dans la Grande Salle des Séances à l’Institut de France (Institut des Beaux-Arts - Académie française).
 
Les quatre pays représentés regroupent plusieurs passages ou galeries couvertes;
la Belgique avec les Galeries Royales Saint-Hubert, le Passage du Nord et le Passage Bortier (Bruxelles), le Passage Lemonnier (Liège) et le Passage de la Bourse (Charleroi),
la France avec la Galerie Vivienne, le Passage de la Madeleine, le Passage Choiseul (Paris) et le Passage Pommeraye (Nantes),
les Pays-Bas avec le Passage (La Haye) et enfin
l’Espagne avec le Passage Gutierrez (Valladolid).
 
D’autres passages et pays se joindront à l’association dans les mois et les années à venir. Nous pensons notamment aux Italiens et aux Anglais.
 
L'association, qui est dénuée de tout esprit de lucre, a pour objet de faire connaître, de promouvoir et d’animer sous différents aspects les passages et galeries historiques en Europe.
 
Elle veut attirer l’attention du grand public mais aussi des pouvoirs publics sur les qualités patrimoniales et esthétiques de ces lieux de vie, de logement, de commerce et d’activités économiques et sur la nécessité d’en assurer la promotion, la valorisation et la conservation.
Elle se veut intervenir auprès des pouvoirs publics pour que ces espaces soient protégés, répertoriés et qu’ils puissent bénéficier de soutiens financiers pour leur réhabilitation, leur restauration et leur mise en valeur.
 
Elle se veut aussi être le lieu de rencontre de l’ensemble des gestionnaires de passages et galeries en Europe quelles que soient leurs responsabilités mais aussi de toute personne concernée ou intéressée par cette thématique (propriétaires, syndics, gestionnaires, commerçants, habitants, amateurs de ces lieux etc…). Il s’agira par là même de dégager entre eux des échanges, collaborations et synergies pour rencontrer les objectifs poursuivis par l’association.
 
Elle entend inscrire son action non seulement sur le plan d’une démarche économique, commerciale et promotionnelle mais aussi sur le plan d’une démarche patrimoniale et culturelle.
Promouvoir ces hauts-lieux patrimoniaux, partager leur savoir-faire et leur gestion, les faire connaître au grand public et aux pouvoirs publics nationaux et européens, telles sont les missions de l’association qui sera basée en Belgique.
 
Avec comme ambition à termes, faire partie des itinéraires culturels du Conseil de l’Europe et qui sait à terme une reconnaissance au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire