Publicité

Les bio hackers s'implantent des puces dans le corps humain !

L'avenir de la haute technologie pour eux c'est la fusion avec l'être humain. On les appelle les bio-hackers. Ils sont très présents en Suède où l'implantation de puces électroniques sous la peau est de plus en plus fréquente. Ils utilisent leur main comme un badge magnétique avec lequel ils peuvent payer ou déverouiller leur smartphone. Avant gardiste pour certains, savant fou pour les autres. Ils espèrent bien faire évoluer le corps humain avec son temps.

A l'épicenter de Stockholm, le centre névralgique des biohackers suédois, des gens attendent pour se faire implanter une puce dans la main. En quelques secondes l'opération est terminée, une puce électronique multifonction est implantée dans le corps humain. A l'aide de cette puce il sera possible par exemple de déverrouiller un mobile.

A Stockholm, ils sont une centaine à porter ce genre de puce. Pour accéder à l'épicenter des biohackers, on ouvre la porte à l'aide de la puce greffée à son corps. Il est même possible d'imprimer sur le photocopieur en badgeant avec sa main. Hannes Sjöblad, du collectif Bionyfiken, explique que cela permet d'éviter que des personnes non intentionnées accèdent à des données confidentielles sur des imprimantes partagées.
Les données stockées sur la puce peuvent être récupérées sur un mobile, à l'aide d'un lecteur NFC (la même technologie que le paiement sans contact).

Payer ses courses, prendre le métro ou l'avion d'un geste de la main, à terme les possibilités seront infinies. L'objectif des bio hackers est de démocratiser ces technologies pour les rendre accessibles à tous.

Cela reste un cauchemard pour les spécialistes de la protection des données. Selon la chercheuse Liane Colonna, de l'université spécialisée dans la sécurité des informations, ils jouent avec le feu. Selon elle, les gouvernements ont un appétit insatiable. Ces puces leurs permettraient de mieux contrôler la société et ses problématiques.
Un autre problème se pose. Quand est-il de la sécurité des informations stockées dans la puce ? Quelle garantie est apportée si quelqu'un tente d'y accéder avec des appareils pirates en vous croisant dans la rue ?

De la science fiction à la réalité, ce qui semblait impossible il y a quelques années, pourrait faire bientôt partie de notre quotidien. Selon les bio hackers plus de 10000 personnes seraient déjà équipées de puces.

Maxime Lopes sur Google+

Nouvelles technos

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire