Publicité

Le plafond du paiement sans contact NFC passe à 30 euros

Le plafond de paiement des cartes bancaires sans contact va passer de 20 à 30 euros. Cela devrait concerner également les mobiles NFC utilisant une application de paiement.

Avec le paiement sans contact on n'a plus besoin de taper son code secret à 4 chiffres, il suffit d'effleurer le terminal de paiement du commerçant pour valider la transaction. Actuellement 2/3 des cartes bancaires sont compatibles NFC et permettent de réaliser des achats rapidement. Le paiement sans contact est en pleine expansion et représente 10% des paiements de proximité, bien qu'il s'agit d'un moyen relativement récent.

Le montant des transactions sans contact est plafonné par mesure de sécurité. En fonction des banques au delà de 50 ou 60€ de transactions par jour il est nécessaire de saisir le code. Les taux de fraude à la carte bancaire sont bas et diminuent (0,04%).
En cas de doute ou de fraude avérée, il convient de se rapprocher de la banque. Cette dernière a l'obligation de rembourser les sommes frauduleuses lorsque le client n'a pas souhaité cette transaction et fait preuve de négligence.
Si vous avez toujours peur, renseignez vous auprès de votre banque pour savoir si elle peut désactiver la fonction NFC de votre CB ou protégez la avec un étui dédié qui se trouve dans le commerce.

Aujourd'hui il est possible de payer 20€ par achat, ce plafond va passer à 30€ pour les paiements sans contact. Ce seuil sera relevé dans le courant de l'année (cela ne peut être qu'à l'automne selon les banques), et uniquement à l'occasion du renouvellement de votre carte bancaire. Le seuil va être relevé à 30€/transaction car il y a un engouement des utilisateurs. Les transactions sans contact sont plus rapides et facilitent la vie des commerçants : moins de monnaie à manipuler et d'erreur de caisse, attente réduite en caisse... Le client qui n'a plus d'espèces a ainsi toujours de quoi payer le commerçant sans avoir à aller au distributeur.
Les banques sont également heureuses, car elles ont moins de cash à manipuler et à transporter dans des fourgons blindés avec le risque de braquage.

Sans le savoir, nous allons ainsi vers une société sans liquidités. En catimini, les banques commencent ainsi à démonter les distributeurs de billets dans certains endroits. En Suède par exemple, les magasins, bus ou restaurants commencent à refuser les espèces ; obligeant les clients à payer par carte. Cette méthode suscite des débats dans la société sur la disparition des billets de banque et vers le passage à une monnaie électronique.

Maxime Lopes sur Google+

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire