Publicité

Le photographe Bae Bien-U expose sur la nature à l'île Ste Marguerite

L'ile de Ste Marguerite dans le sud de la France est connue pour sa prison d'Etat ; où était enfermé l'homme au masque de fer à la fin du XVIIème siècle.

Désormais elle est connue pour son musée de la mer où le photographe Bae Bien-U s'expose. Il adore la nature et 2 thèmes sont présents dans son exposition.

Le photographe est tombé amoureux de l'île de Sainte Marguerite située en face de Cannes. L'environnement préservé et la forêt de pins plaisent à Bae Bien-U. La particularité des conifères est qu'ils sont plus sinueux en raison de l'aridité.

Bae Bien-U expliquait à Arte que sur l'île les arbres ne poussaient pas sur la terre, mais sur la roche. Par conséquent les sapins prennent une forme noueuse, leur permettant de rester debout.
Récemment des scientifiques ont prouvé que les arbres communiquaient entre eux. Le photographe en était convaincu depuis plus longtemps.

L'homme qui a pénétré le langage des arbres sait également magnifiquement les photographier en rentrant notamment dans les sous bois.
Les orientaux attribuent une personnalité aux arbres. Certains coréens marient même les arbres entre eux. Bae Bien-U rappelle que les vrais maitres des forêts ne sont pas les humains, mais bien les arbres.

Le bruit du vent dans les arbres, les arbres... sont similaires au langage humain selon le photographe. Le chant des canards et des oiseaux de mer lui rappelle quelque chose de musical et poétique. De l'autre côté de l'île, face au large, la lutte continue face aux vagues et le vent : c'est une autre histoire.

Sur l'île Ste Marguerite ou en Corée, Bae Bien-U est heureux avec son appareil photo au milieu de la forêt.
L'exposition est à voir au musée de la mer de l'île Sainte Marguerite du 11 juin au 16 octobre 2016.

Maxime Lopes sur Google+

Exposition

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire