Publicité

Le nouveau Palais des Congrès de Rome

A Rome, un nouveau centre des congrès est inauguré dans la ville aux 7 collines. Le nuevo la, structure en nuages, a été imaginé par un architecte italien. Cet édifice en verre de 3 étages a nécessité 39 000 tonnes d'acier (soit 5 tours Eiffel).

Un bâtiment tout en acier et en verre. De l'architecture telle qu'on peut la voir au cinéma. Une véritable cage, pour un nuage.

L'architecte Massimiliano Fuksas s'est représenté l'édifice comme une séquence de film. On descend le large escalier et tout d'un coup on entre dans un palais des congrès de 50 m. de haut. On peut ensuite passer sur un niveau plus bas, où une autre forme se dévoile à notre regard.

Entrer dans le nouveau palais des congrès de Rome est une expérience saisissante. 18 ans se sont écoulés depuis la conception, mais ils en vallaient la peine.
Dans ce bâtiment transparent, on voit tantôt l'intérieur, tantôt l'extérieur.
8 ans de travaux, 300 millions d'euros investis dans l'édifice. Cette oeuvre ambicieuse est sensée attirer à Rome un tourisme lié aux Congrès.

L'architecte Doriana Fuksas s'est inspirée de la forme du dirigeable et de ses techniques de construction. Contrairement aux aéronefs, l'édifice présente des formes complexes. L'idée était d'habiller la forme comme une robe de haute couture ; ainsi la structure est recouverte de fibre de verre.

Pièce maitraisse du nuage, l'auditorium de 1700 places. Le hall du rez de chaussée peut contenir 6000 personnes.

Ce qui intéressait Massimiliano Fuksas, s'était de réfléchir aux géométries liées aux nuages. Cette absence de géométrie le fascine. Les nuages dans le ciel se caractérisent par des lignes et des formes mouvantes. Cette structure fluide contraste avec le cube de verre qui le contient. C'est un peu à l'image de Rome, il y a d'un côté l'image picturale racionaliste et le style baroque.

Un édifice qui a tout pour devenir le nouvel emblème de la ville éternelle.

Maxime Lopes sur Google+

Patrimoine

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire