Publicité

La RATP partenaire de Street Art 13

En partie disposées le long de la Ligne 6 du métro aérien, les fresques qui composent le projet Street Art 13 permettent depuis quelques mois aux voyageurs de profiter le temps d’un trajet d’une balade artistique unique.

C’est pour soutenir ce projet que la RATP a choisi de participer à la création de la fresque Etreinte et Lutte, par Conor Harrington, sur le Boulevard Vincent Auriol. Lancé fin 2016 par la Mairie du 13ème arrondissement, la galerie Itinerrance et l’association APAPUC, le projet Street Art 13 est un véritable musée à ciel ouvert épousant le trajet de la Ligne 6 du métro. A terme, Street Art 13 ambitionne de changer le visage du 13ème arrondissement de Paris avec plus de 50 fresques offertes aux publics.

Une fresque monumentale signée Conor Harrington, pour la RATP

La RATP a décidé de s’engager comme partenaire de ce projet urbain atypique en soutenant la création d’une fresque par le street artist irlandais Conor Harrington. Cette œuvre monumentale a été réalisée en mars 2017 sur la façade de l’immeuble du 85 boulevard Vincent Auriol. Nommée Etreinte et Lutte, elle représente deux personnages face à face, presque statiques, laissant au spectateur la liberté d'interpréter la nature de leur échange, entre conflit et amicalité.

Aux côtés de Conor Harrington, ce sont au total une vingtaine de street artists de renommée mondiale, issus des quatre coins du globe, qui ont rejoint le projet Street Art 13. Parmi eux, Tristan Eaton, Invader, Inti, David de la Mano, D*Face, C215, Maye, Faile, BTOY, ou encore Shepard Fairey alias Obey.

Un trajet de métro qui devient balade artistique

Sur la trentaine de fresques actuellement existantes, 14 ont été réalisées sur le Boulevard Vincent Auriol, et une quinzaine d’autres devraient y voir prochainement le jour. Ces œuvres, directement visibles depuis le métro aérien, entre les stations Quai de la Gare et Place d’Italie, font de la Ligne 6 un point de vue particulièrement privilégié pour les parcourir et les admirer.

Avec Street Art 13, les voyageurs du réseau RATP sont ainsi invités durant leur trajet à profiter d’une véritable balade artistique, gratuite et accessible à tous, de jour comme de nuit grâce à l’éclairage à l’énergie des solaires des fresques. D’ici deux ans, d’autres fresques prendront leur place Boulevard Auguste Blanqui, permettant de poursuivre le parcours jusqu’à la station Glacière.

La création artistique au cœur du réseau RATP

Au-delà de sa mission de transporteur, la RATP souhaite enrichir toujours plus l’expérience de mobilité de ses 12 millions voyageurs quotidiens en menant une politique culturelle et patrimoniale inédite sur l’ensemble de ses réseaux.

Maxime Lopes sur Google+

Art

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire