Publicité

La mort annoncée du répondeur ?

Selon une récente étude, le bon vieux répondeur serait en train de tomber en désuetude. Les personnes préfèreraient ainsi les SMS et les applications de messagerie (Snapshat, Facebook Messenger...) pour échanger.

Il faut avouer que les SMS sont parfois bien plus rapide pour échanger un court message ou une info.
Néanmoins, on observe une grande disparité. Les jeunes préfèrent d'avantage pianoter sur leurs claviers que les adultes qui préfèrent encore s'appeler. Les parents se mettent néanmoins aux messages textes, encouragés par leurs enfants ou forcés par des ados qui ne répondent plus.

L'évolution des offres incluant des SMS illimités (autrefois facturés fort cher) et des terminaux (les smartphones permettant d'installer des applis), facilite cet engouement.

Certaines entreprises évoluent, signe que les moeurs changent. Coca Cola a ainsi supprimé les messageries vocales de ses téléphones et Apple développe une fonctionnalité permettant de retranscrire des messages oraux en texte.
La voix permet cependant d'interpréter l'état d'humeur d'une personne, contrairement aux messages écrits.

Le répondeur n'est toutefois pas mort pour autant. De plus en plus de forfaits incluent la messagerie vocale visuelle ; qui permet d'écouter dans l'ordre voulu ses messages et d'avancer / reculer la piste.
Certains opérateurs comme Orange et SFR commencent également à déployer Joyn : un système permettant de combiner écrit, voix et partage de photos à deux ou en groupe.

 

Maxime Lopes sur Google+

Mobile

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire