Publicité

La Ginette, une bière belge bio pour tous

La bière et le bio, un mariage en plein essor…
La priorité pour Ginette est d’évoluer dans le monde du bio, de s’intéresser à l’environnement et d’encourager l’agriculture biologique à se développer ! En produisant bio, on véhicule une prise de conscience auprès des clients, une certaine idéologie qui permettra peut-être des solutions de vie de demain…

Elle est bio mais elle est à consommer avec modération comme toujours… :-)

Bière Ginette

Une bière belge bio pour tous

Huit ans après sa création, la bière Ginette a une véritable opportunité de développer son réseau de distribution et, par la même occasion, de toucher un plus grand nombre de consommateurs. Une manière de faire bouger les choses dans l’univers du Bio !

Un développement rendu possible grâce au nouveau partenariat avec ABInbev, qui se traduit notamment par la présence des 4 Ginette - Natural White, Natural Blond, Natural Fruit et Triple Natural Blond - dans le réseau des grandes surfaces offrant ainsi une plus grande visibilité et un accès à un plus grand nombre d’amateurs de bières. Mais le partenariat ne s’arrête pas là car l’une des missions de Didier Hamoir - l’un des créateurs de Ginette - consiste à faire passer le message bio chez AB-Inbev. Avec pour objectif de changer les mentalités pour générer une nouvelle approche bio des différents produits du groupe.

"Grâce à AB InBev, en augmentant la quantité, nous motiverons la demande et ce mouvement entraînera davantage de producteurs bios en Belgique. Ce n’est pas en restant à une petite échelle que l’on pourra développer le bio local. Au niveau de la qualité de la Ginette, cela ne change rien. Nous continuons tous les quatre à travailler depuis notre bureau de Loupoigne pour le compte d’ABInBev. Avec mes trois associés, nous voulons développer de nouveaux concepts en lançant par exemple des bars bios en 2017", explique Didier Hamoir.

Cette nouvelle alliance répond à une demande accrue de bière bio de la part des consommateurs. Cet engouement est né suite à l’essor du phénomène des micro-brasseries - créé aux Etats-Unis - qui s’est développé chez nous. Avec pour corollaire, une nouvelle génération de consommateurs attirés par ces bières bio d’un nouveau genre. C’est dans cet esprit que la Ginette a été créée il y a 8 ans. « Le projet est né lors d’un voyage en Afrique. C’est en face du Kilimandjaro que nous avons eu le coup de foudre pour une bière locale «Long Neck» que nous voulions importer. De retour en Belgique, l’idée a capoté. On s’est dit pourquoi ne pas faire nous-même notre propre bière et imaginer un package plus trendy? », explique Didier Hamoir. En octobre 2009, la première Ginette voit le jour, une bière belge artisanale un peu décalée.
Le quatuor d’entrepreneurs, Nicolas Laporta, Guillaume Björklund, Damien Coens et Didier Hamoir ne cesse de progresser et d'innover. Comme une évidence, ces passionnés de nature ont opté pour un produit biologique, non filtré et étiqueté « Belgian Organic Beer ».

Pourquoi Bio ?

Quand nous avons imaginé la Ginette, nous étions des pionniers et nous le restons. Nous avons tout créé à partir d’une page blanche : proposer un produit qui échappe à la production intensive et aux additifs dans le respect de l'authenticité et de l’artisanat. Cette démarche est ancrée dans une philosophie de vie.

"Il est bon de souligner un élément très important qui a pesé très lourd dans la balance de notre choix lors de ce nouveau partenariat : le bio se développe en Belgique, en France et en Europe depuis +/- 40 ans. A ce jour SEULEMENT 3,5 % de la population mange Bio en Belgique !!  C’est trop peu..."

« En ce qui nous concerne nous avons la même vision du futur, le même enracinement, le même objectif. Nous travaillons pour la nature depuis plus de 30 ans… Si je dois résumer l’évolution des mentalités, les choses bougent très lentement. Parallèlement, je mange bio depuis vingt ans et mon mode de vie a fondamentalement changé, assure Didier Hamoir. Nous avons voulu être acteurs du changement et ce phénomène s’est amplifié d’année en année. Le bio était donc impératif à nos yeux ; c’était cela ou rien. D’abord pour des questions de goût et de santé, ensuite pour tout ce qui tourne autour du monde bio : recréer des réseaux où l’humain prime, ramener du travail agricole en Belgique...».  D’où des recettes exclusives qui utilisent uniquement des ingrédients bio de première qualité.  Les quatre saveurs -blonde, blanche, triple ou fruitée-, bénéficient d'une certification Certisys, du nom du premier organisme de contrôle et de certification spécialisé en agriculture biologique en Belgique. Et donc au-dessus de tout soupçon. A noter qu’une certification bio ne se fait pas toute seule: il faut non seulement faire certifier les récoltes d'orge et de houblon par un organisme indépendant, mais aussi faire viser le processus de brassage.

« L’eau est celle de Binche puisque c’est la Brasserie «La Binchoise» qui brasse les 4 Ginette. On veille particulièrement à ce que la qualité des orges, des levures et des épices comme la coriandre, garantisse un produit digeste. Beaucoup de gens, qui ne supportent plus certaines bières du commerce, digèrent très bien la nôtre, sans la moindre réaction. Sont également bio les jus et les huiles essentielles dans la quatre fruits rouges: cassis pour son côté anti-allergisant, sureau pour son parfum incroyable, myrtille pour sa couleur et la framboise... Notre bière reste quatre semaines en cuve de fermentation et deux semaines, en bouteilles, en chambre chaude à 24°C, avec un peu de sucre ajouté qui disparaît à la seconde fermentation pour former le gaz naturel, ce sucre de canne est absorbé ensuite par les levures.  Et, s’il y a malheureusement une rupture de stock, il est impossible d’en fabriquer une du jour au lendemain ; il faut juste patienter six semaines, le temps que la bière soit bonne… »

Maxime Lopes sur Google+

Gastronomie

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire