Publicité

Hector Guimard : l'artiste architecte du métro

Son travail est bien plus connu que son nom. Il s'appelait Hector Guimard et il est né il y a 150 ans. Architecte et décorateur, c'est à lui que l'on doit notamment les bouches du métro parisien. Depuis 2003, une association défend l'héritage de cette icône de l'art nouveau. Un travail méconnu et surtout en péril.

Hector Guimard est l'auteur des célèbres bouches du métro parisien et de plusieurs immeubles, principalement dans le XVIème arrondissement. Son style tout en courbes végétales est emblématique du mouvement art nouveau qui connu son heure de gloire au début du XXème siècle. Pourtant la moitié de sa production architecturale a aujourd'hui disparue.
Pour le vice président du Cercle Guimard, Bruno Dupont, l'art nouveau a été totalement oublié des années 20 aux années 60. Il indiquait à Arte qu'à cette époque des passionnés ont du faire de l'archéologie pour retrouver les productions d'Hector Guimard.

Propriété du ministère de l'éducation nationale, l'hôtel Mezzara est le seul qui ne soit pas dans le domaine privé. Il avait exceptionnelement ouvert au public à l'automne 2017 pendant 3 mois. Cela a permis de découvrir toutes les facettes du travail de l'architecte.
Hector Guimard était adepte de l'art total. Il créait tout, de la poignée de porte au tapis, en passant par les luminaires et les meubles. Cela se résume du berceau au tombeau selon un responsable du musée.

Depuis 2003 l'association Le cercle Guimard oeuvre à la redécouverte de celui qui se disait architecte d'art.
Paris n'apparait pas dans une étape de l'art nouveau, alors que Paris a essémé partout en Europe ; à Bruxelles, à Barcelone (Gaudi), à Glasgow. Certains croient au rapprochement des routes de l'art nouveau en Europe. Paris y est actuellement absent.

L'hôtel Mezzara semble tout désigné pour combler ce manque. La balle est désormais dans le camp des pouvoirs publics : Etat, mairie de Paris et d'un éventuel mécenne.

Patrimoine

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Pour rester informé de l'actualité de Divertir ; abonnez-vous !

Newsletter

Facebook