Publicité

Michaël Sportouch : un passionné des jeux vidéos

Michaël Sportouch est vice président mondial du jeux vidéo dans plusieurs sociétés de renom (Activision, Blizzard...). Les entreprises de ce professionnel passionné édite plusieurs jeux de renoms : Call of Duty, Destiny, Candy Crush...
Michaël Sportouch revenait sur les jeux vidéos à l'antenne d'Europe 1 le 7 décembre.

Les jeux vidéos sont des oeuvres culturelles, après les attentats il y a une envie du public de s'amuser comme aller au cinéma ou jouer aux jeux vidéos.

Si Call of Duty est un jeu de guerre, il est en tête des ventes ces dernières semaines, en France (avec 1,1 million de joueurs) et à l'étranger.
Les campagnes publicitaires ont néanmoins été suspendues le 13 novembre pendant 10 jours.
Des réflexions sont faites sur le contenu des jeux avec les équipes créatives lors des phases de développement.

Michaël Sportouch est dans le métier depuis qu'il a 17 ans. Il était avec des copains qui jouaient à Pac Man dans les salles d'arcade ou au café. Ils ont ensuite créés des jeux avec très peu de moyens au départ.

De nos jours de jeunes créateurs ont encore de beaux succès devant eux, comme Minecraft, racheté depuis par Microsoft.

Au départ Call of Duty a nécessité 5000€, désormais il rapporte des millions de dollars. Les jeux vidéos sont ainsi la première industrie culturelle dans le monde, devant le cinéma.

Le public est passionné et avec de fortes attentes. La Paris Games Week a ainsi réuni 300 000 visiteurs.
Plus de 53% de la population française y joue régulièrement et plus de 75% occasionnellement.
La France est d'ailleurs très spécialisée dans la production de jeux vidéos.

Selon Michaël Sportouch, il ne joue pas assé personnellement aux jeux vidéos, mais essai dès que possible de jouer à Guitar Hero avec son fils.

Maxime Lopes sur Google+

Jeux vidéos

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire