Publicité

Zoaire : le 2ème album électro en préparation

Zoaire revient sur le devant de la scène en préparant son 2ème album électro ; l'occasion de le découvrir en avant première alors qu'il est en train d'être financé par les internautes sur une plateforme de crowdfounding.

Zoaire

Qui se cache derrière le duo Zoaire et comment vous êtes-vous rencontrés ?
Zoaire est constitué de 2 membres :
Sébastien passionné de musiques électroniques depuis ses 10 ans / compositeur.
David compositeur / arrangeur / producteur.
La rencontre s'est faite en 2000 à Gap (05) grâce à un collectif de musiciens issus de différents courants (jazz, fusion, électro, rap...).
La production de 2 albums rap du Groupe Esquisse (avec de nombreux featuring dont participation de Soprano à ses débuts...) nous a rapproché, ça a été un déclic pour lancer notre 1er projet (CD et concerts en multidiffusion).

Pouvez-vous nous présenter votre 2ème album électro ?
C'est un album concept qui traite des cycles de la vie... Ça reste toujours en rapport avec le nom du groupe : Zoaire.
On pourrait dire que notre musique se définit comme de l’électro "organique".

Il s'est écoulé 12 ans depuis votre précédent album, pourquoi et qu'est ce qui vous fait revenir sur le devant de la scène ?
Tout simplement la maturité du second projet et la cohérence de son contenu. On a donc voulu le partager. En fait, on n’a jamais cessé de partager et de créer depuis le premier album (Caryotype).
Caryotype, était purement « expérimental », c'était une sorte de performance réalisée uniquement avec des synthés analogiques (très peu de soft).
Nous l'avions construit comme une oeuvre électro-acoustique (légèrement teintée de sonorités technos) avec une part importante de séquences jeux et d'improvisation...
Pour le second disque nous souhaitions prendre le virage numérique afin d'étendre nos possibilités de création, gagner en efficacité et qualité. Ça nous permettait aussi de rentrer plus profondément dans la forme des morceaux.
Il a fallu s'approprier de nouveaux outils et nous avons revu totalement notre manière de composer, d'autant qu'une mutation professionnelle nous a séparé et il a fallu s'adapter pour continuer à travailler à distance.
Nous avions aussi choisi de rendre notre musique plus accessible, tout en proposant différents niveaux d'écoute, permettant de satisfaire un public à la fois attentif aux choix des sons, des ambiances ou des mélodies.

D'où vient votre inspiration pour ce nouvel album concept et comment composez-vous vos titres ?
Notre musique est l'expression sonore de notre univers graphique.
Il y a toujours un coté ludique dans ce que nous faisons. Nous essayons de surprendre à chaque fois pour renouveler l'écoute…
C’est aussi une sorte de télescopage de différents genres électro.

Parlez nous du titre Nucléole et est-il possible de savoir d'où vient son nom ?
En biologie, le nucléole est un élément du noyau qui compose la cellule. C’est l’élément premier, de forme sphérique tout comme celles qui évoluent dans le clip vidéo.

En quoi le financement participatif devrait-il vous aider ?
C'est surtout pour permettre de financer le pressage du vinyle et l'organisation de la première diffusion publique. C'est le coeur de notre projet.
L’intérêt est aussi de toucher en amont un public qui va démontrer (ou non) l’intérêt qu’il peut porter à ce que l’on fait.

Vous pouvez soutenir l'album de Zoaire sur Ulule.

 

Avez-vous déjà une idée du nom de votre nouvel album ?
Oui, mais c'est encore secret... la pochette est aussi en très bonne voie.

Pourquoi choisir de sortir une édition vinyle et comment avez-vous fait votre sélection pour les 4 des 9 titres présents sur ce support ?
Nous attachons beaucoup d'importance à l'objet et aux aspects visuels c'est pourquoi nous nous sommes orientés vers le vinyle qui offre plus de possibilités d'insertions graphiques. De plus le côté vintage correspond bien à notre génération, à celle de notre public et au genre électro en tant que tel avec toute la notion de DJing (mixage sur platine) qui y est extrêmement important.
Les 4 titres choisis sont les plus représentatifs de l'album, il y aura un morceau dansant et un plus électro. Nous avons choisi de mettre une compo de chacun par face. Il y a aussi une vraie contrainte de durée sur un album vinyle (autour de 12 minutes par face).

Peut-on en savoir plus sur l'origine du nom de Zoaire et la tête qui sert de logo au groupe ?
Zoaire : c’est un suffixe se référant à la notion d'être vivant ou d’animal. D’ailleurs tous nos visuels s’y rattachent. Nous souhaitons développer un monde sonore et graphique cohérent dans lequel tout le monde peut y trouver son interprétation : on peut y mettre le mouvement, la vie, le temps, le jeu etc... En fait, notre objectif est que chacun y trouve ce qu’il souhaite et qu’il y ait une multitude de portes d’entrée possibles…

Que ressentez-vous sur scène et avez-vous déjà des dates de programmées prochainement ?
Nous ressentons le plaisir de faire partager notre musique en offrant les meilleures conditions d'écoute grâce notamment à des techniques de multi diffusion.
Le concert devrait avoir lieu avant le 14 juillet (probablement le 13, mais ça reste à confirmer).

Pour vous quel est le meilleur endroit pour donner un concert ?
Un lieu atypique, intime, dont l'usage initial n'est pas forcément celui d'une salle de concert, encore une fois nous voulons surprendre !

Qu'avez-vous envie de dire pour terminer et qu'espérez-vous pour cette nouvelle année ?
Nous espérons surtout que notre projet va aboutir, que notre réseau va s'élargir et que nous allons dépasser notre budget initial pour s'autoriser encore plus de fantaisies visuelles (édition spéciale des disques CD et Vinyle, réalisation de clips notamment en stop motion, goodies originaux, vêtements...) et pourquoi pas démarrer un nouveau projet ?

Merci à Zoaire d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez le duo sur Facebook.

Zoaire : Nucléole (Extrait du nouvel album : sortie 2019)

Musique interview

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

lfo
  • 1. lfo | samedi, 12 janvier 2019
du bon son par ici.. bravo les gars!
Cyril
  • 2. Cyril | jeudi, 10 janvier 2019
excellent le mélange electro et son old school j’adore

Ajouter un commentaire