Publicité

Vincent Niclo : Son nouvel album "5.Ø" disponible !

L'album 5.Ø de Vincent Niclo est désormais disponible. Profitez en pour l'écouter et d'en découvrir les coulisses...

Vincent Niclo

A cette occasion, l’artiste a choisi de dévoiler les coulisses de l’enregistrement du 1er single Je Ne Sais Pas, composé par Pascal Obispo.

Comme pour chacun de ses albums, Vincent Niclo partira prochainement en tournée partout en France. Celle-ci débutera en Février 2017, avec un arrêt à Paris le 4 Mars à la salle Pleyel.

Après avoir vendu près d’1 million d’albums en quatre ans, Vincent Niclo est devenu un artiste incontournable du paysage musical Français. Il est difficile de classer le chanteur dans une catégorie précise. Fait très rare en France, Vincent est un artiste complet qui a su, en très peu de temps, imposer un répertoire très éclectique :
Il y a tout d’abord eu le triomphe de Opéra Rouge sorti en 2012 où le grand public a découvert Vincent Niclo « chanteur ténor » accompagné des prestigieux Chœurs de l’Armée Rouge qui ont repris ensemble des grands airs d’opéra.
Puis en 2013, tout en répondant à l’invitation de Céline Dion afin d’assurer ses premières parties à Bercy, Vincent Niclo « chanteur lyrique » connait encore un immense succès en sortant l’album Luis, hommage à Luis Mariano à l’occasion du centenaire de sa naissance. Cet album donnera à Vincent l’occasion d’immortaliser des duos avec Charles Aznavour et Rossy de Palma.

Boulimique de travail, Vincent Niclo « chanteur de comédie musicale » accepte parallèlement de prêter sa voix au spectacle musical Robin des Bois avec Matt Pokora puis, endosse le 1er rôle dans La Belle et la Bête, ainsi que dans Les Parapluies de Cherbourg au Théâtre du Châtelet avec Natalie Dessay sous la direction de Michel Legrand. Ce dernier, tombé sous le charme, propose à Vincent Niclo « chanteur crooner » de créer ensemble, un récital Michel Legrand invite Vincent Niclo avec un Big Band de 16 musiciens reprenant les plus grands standards français et internationaux de Jazz du compositeur.

En 2014, Vincent Niclo « chanteur cross-over » enchaine avec un album de chansons inédites Ce que je suis entre pop et lyrique et notamment grâce à la plume de Serge Lama qui connaitra un succès immédiat avec près de 200 000 exemplaires vendus. Cette même année, Vincent va pour la première fois aller à la rencontre de son public lors d’une tournée triomphale à guichets fermés dans plus de 40 villes dont Paris où il remplira plusieurs fois le Théâtre du Châtelet et L’Olympia.

En 2015, Vincent sort son premier CD/DVD live de son spectacle Premier rendez-vous enregistré au Théâtre du Châtelet certifié Double DVD de Platine et retransmis dans plus de 100 salles de cinéma en France. La même  année, le légendaire Placido Domingo l’invite à chanter en duo sur son album de Noël. Une consécration et une reconnaissance internationale pour Vincent.

En 2016, Vincent sort en Angleterre son premier album international en anglais Romantique. Fort de ce succès, Vincent sera sollicité par la BBC2 pour devenir le premier artiste français à animer sa propre émission sur une radio anglaise.

Pourquoi avoir appelé l’album « 5.Ø » ?
Tout simplement parce que c’est mon 5ème album studio. Le « O » est à la fois un signe de renouveau et un hommage à Pascal Obispo qui a composé et co-réalisé l’album. Il a su passer au-delà des préjugés, en m’ouvrant grand sa porte.

Comment s'est passée votre collaboration artistique ?
J'avais beaucoup d'appréhension car nous nous connaissions finalement assez peu avec Pascal avant de nous retrouver en studio. J’attache beaucoup d’importance à l’affectif et je ne peux me livrer que si je me sens totalement en confiance. Et j’ai eu l’agréable surprise de découvrir un être généreux, sensible et extrêmement à l’écoute. J'ai tout de suite aimé sa manière de me diriger. Le fait qu’il soit lui-même chanteur y est pour beaucoup. Il m'a fait chanter différemment tout en gardant ma force et mon identité vocale. J’ai aussi eu la chance de travailler avec Pierre Jaconelli qui a co-réalisé l’album. Il est un immense professionnel qui a travaillé avec les meilleurs. Ils ont réussi à m’emmener là où je n'osais aller.

Comment avez-vous choisi les chansons ?
Nous avons beaucoup parlé avec Pascal et Lionel Florence des sujets que je souhaitais aborder. Je suis de nature très pudique mais j'aime par-dessus tout la profondeur des mots de Lionel qui me collent à la peau et qui me permettent d'exprimer exactement et simplement ce qui est au fond de moi.

Quels sont les sujets abordés ?
Je parle évidemment beaucoup de sentiments sous toutes ses formes : l'amitié, l’amour absolu, la rupture, la famille, la vie quoi ! La chanson Avant qu'il ne soit trop tard est une chanson qui me tient particulièrement à cœur. Elle est très personnelle. Elle explique qu’il faut savoir dire malgré tous les aléas de la vie aux personnes qu'on aime qu'on les aime ... avant qu'il ne soit trop tard. Ainsi va la vie raconte le manque d'un ami disparu. Amour massacre est née d’une très jolie histoire que Pascal m’a confiée. Un jour, Etienne Roda-Gil lui a amené un texte d’un poète maudit Emile Goudot en lui disant « Ce texte est incroyable, tu devrais composer une musique dessus ». Pascal m’a lu ce poème, j’ai adoré et il l’a composée.

Quelle est votre chanson préférée ?
C'est très compliqué. J’ai évidemment eu un vrai coup de cœur pour Je ne sais pas mon premier single qui est une des premières chansons que Pascal m'a envoyées. À l’écoute des premières notes et des premiers mots, j’ai tout de suite su que la chanson était faite pour moi, j’ai aimé la mélodie qui me ramenait aux grands airs d'Obispo que j'adore et la justesse des mots de Lionel Florence. J’affectionne aussi particulièrement Les jours sans qui est un message au public qui me suit pour leur dire que, quelles que soient nos vies, nous avons tous des moments de doutes, de faiblesses. J’aime beaucoup C’est la musique dont les mots me parlent particulièrement : « C’est la musique qui nous aide à supporter la vie... ».

D'autres chansons comme Qu'on me regarderait et L’envie de vivre sont plus inattendues ?
Effectivement, Pascal avait envie de me sortir de mes "zones de conforts" avec des chansons moins ballades mais plus up tempo. Cet album apporte aussi son lot de surprises. Finalement, j'aime surprendre et aller là où on ne m'attend pas.

Y a t-il d'autres collaborations sur l'album ?
Patrice Guirao a co-écrit plusieurs textes. Vous allez découvrir un petit bijou composé par Gioacchino Maurici Aimer est un voyage. Je voulais aussi faire un clin d'œil à Michel Legrand avec qui j'ai collaboré récemment. Il y a donc une chanson de lui qui s'appelle Dans le même instant.

On vous découvre torse nu sur la pochette, une façon de casser votre image ?
Tout d’abord, il a fallu que je fasse confiance au photographe Arthur Delloye. Et je ne le regrette absolument pas car j’adore cette pochette à la fois très forte et très simple. Cet album est une vraie remise en question, je me suis mis à nu. Je ne me suis pas uniquement caché derrière la puissance de ma voix. J’ai osé les émotions simples. J'ai livré beaucoup de choses très personnelles. Ce dont je ne me sentais absolument pas capable de faire auparavant J'ai trouvé que symboliquement cette photo était parfaite et résumait bien le contenu de l’album. J'aime aussi ma façon de regarder droit devant, de foncer. Ça me ressemble !

Disque de platine

L'album 5.Ø est certifié disque de platine pour plus de 100000 exemplaires vendus. Le CD/DVD live Premier rendez-vous est triple disque de platine avec plus de 45000 ventes en France.

Musique

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire