Publicité

Undervoid : son EP#3

Undervoid marque au fer rouge son envie de porter une musique toujours plus brute et sauvage. C’est avec une rage contagieuse qu’ils ne laissent rien au hasard dans un registre sans concession. Ces quatre nouveaux titres témoignent de l’évolution du groupe, on y retrouve plus que jamais cette énergie scénique qui les caractérise. Undervoid propose un disque épuré tant dans le son que dans l’écriture des morceaux et offre un résultat brut et incisif.

Undervoid clame haut et fort que le rock n'est pas mort !

Undervoid

Comment ressentez-vous la musique ?
Pour parler de notre musique, on la ressent de manière très instinctive.

Parlez nous de votre EP#3...
Cet EP est sorti début novembre, et on en est très heureux. Il est dans la continuité d'un projet démarré il y a maintenant un peu plus d'un an, qui est de sortir 4 EP de manière successive.
On l'a entièrement enregistré et produit "à la maison" dans le studio de notre label TRY&DYE records. On a voulu un EP plus incisif, plus brut tant dans la compo que dans le son, et on est très fier du résultat !

Dans la composition de vos titres, vous êtes plutôt à « Essayer » plein de choses ou vous en remettre à une part de « Hasard » ?
Pour bien répondre, on va dire qu'on est du genre à essayer beaucoup de choses, et ensuite on s'en remet un peu au hasard.

Selon vous, est ce important de s'emparer de certains sujets d'actualité ou de société en musique ?
Important non, et tous nos morceaux ne traitent pas de ça. Après on vit dans ce monde et on a un regard dessus, ce qui se répercute forcément sur notre musique. Le constat peut être parfois amer, et la musique est un parfait exutoire pour nous.

Comment se sont passés les enregistrements studio ?
Très bien. Comme dis, on enregistre tout nous même, ce qui nous laisse une liberté totale tant sur la composition que la production. On peut prendre le temps qu'on veut du coup ça nous permet de bosser énormément, et on tient beaucoup à ça.

Vous ne faites qu'ajouter un numéro dans le nom de l'EP, est ce parce qu'il s'agit d'une éternelle suite par rapport aux précédents ?
Éternelle non, ça c'est sûr. On va jusqu'au 5 titres et ensuite, on verra...

Pouvez-vous nous présenter le titre Révolutionne et son clip ?
Révolutionne est un morceau qui doit donner envie de taper du pied et de casser des murs. On a voulu un clip simple et efficace, qui est comme une photo d'une époque, avec un message simple : il ne tient qu'a nous de révolutionner les choses !

D'où vient l'idée du cercle et de la croix sur le logo du groupe ?
On nous la pose souvent... C'est un peu notre drapeau pirate à nous, avec ce rond et cette croix. Après on laisse libre à chacun de se faire son interprétation...

La scène fait partie intégrante du groupe : comment vous sentez-vous lors d'un show et qu'est ce qui est le plus important à ce moment ?
La scène est notre moteur. On y va pour s'éclater déjà, c'est une notion très importante. Une fois sur scène, on se lâche complètement, on se perd dans la musique, comme une sorte de transe.. Le public nous renvoie souvent une énergie formidable, et la ça rend le show électrique. 

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Longue vie au rock'n'roll, et on espère à bientôt sur les routes !

Merci à Undervoid d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez les également sur Facebook.

Maxime Lopes sur Google+

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire