Publicité

They Call Me Rico présente l'album This time en interview

Avec This Time, RICO propose ici un virage plus rock, qui tend vers une esthétique plus moderne. Mais l’auteur-compositeur-interprète, que l’on a applaudi en ouverture de Joe Satriani et Lucky Peterson, Johnny Winter, Robben Ford ou Zebda, garde pourtant bien ancrées ses racines dans le blues, le folk et l’americana.

They call me Rico - This time

- Pourquoi avoir choisi de quitter le groupe Madcaps en 2009 et quel a été votre parcours artistique depuis ?
Je n'ai pas vraiment quitté le groupe, on a juste commencé à être très occupé chacun de notre côté avec nos divers projets. J'espère qu'on aura l'occasion de remonter ensemble sur scène un de ces quatre !

- Que vous apporte le blues personnellement et en tant qu'artiste ?
C'est un exutoire, une thérapie et un grand plaisir, tout ça à la fois.

- Pouvez-vous nous présenter l'album This time ?
C'est mon album le plus personnel, très contrasté qui montre divers aspects de ma personnalité. On passe de morceaux intimistes à d'autres plus sauvages, ce n'est pas linéaire et ça me plaît comme ça. Beaucoup trop d'albums à mon avis sont trop homogènes et ne présentent aucune surprise.

- Avec le clip éponyme, vous nous faites un peu voyager dans les souvenirs. Dîtes nous en plus...
Ha ha ! On a décidé d'opter pour une esthétique VHS vintage comme si on tombait involontairement sur le vidéo en voulant regarder un vieux film qu'on aurait enregistré sur une cassette... C'est un plan séquence, un peu en clin d'oeil avec ma façon d'enregistrer : en live, d'une traite.

- Est-il possible de nous parler de l'histoire du titre The first ?
Le titre de la chanson lui-même à plusieurs sens...
Il fait référence au fait que c'est le premier riff de guitare que j'aie composé à 12 ans (utilisé au début de cette chanson). Aussi dans la chanson je parle du premier amour qu'on croit être éternel et je cite aussi un passage de la Bible où l'on affirme qu'au paradis les derniers seront les premiers... Cette chanson parle du coté éphémère de de toute chose, la joie comme la peine.

L'album This Time de They call me Rico est disponible sur iTunes.

 

- On vous retrouve parfois entouré de musiciens. L'esprit collectif vous manque-il ?
Oui et non. C'est très cool côté orchestration de jouer à plusieurs. Mais le fait de jouer seul permet une liberté absolue ;-)

- Une tournée internationale avec plusieurs pays européens est prévue pour présenter l'album. Est ce que le public vous donne un ressenti différent en fonction des pays, de leur culture ?
Je dirais qu'à la fin du spectacle c'est assez semblable mais certains publics se réveillent plus vite que d'autres. En France, c'est très franc. Si les gens aiment ils te le font savoir rapidement. Au Québec j'ai l'impression que les gens dansent moins au départ mais quand qu'ils se lâchent, c'est pour de bon !

- On a pu vous voir dans différents festivals, dont le Cahors Blues Festival où vous avez eu une récompense. En avez-vous été surpris ?
Je savais que j'avais des chances car j'étais parmi les candidats mais oui j'ai quand même été surpris. C'est un des plus beaux moments de ma carrière.

- Vous avez représenté la France à l'International Blues Challenge de Memphis en janvier. Est ce que ce n'est pas trop difficile de porter l'image d'un pays à un festival international ?
C'est un grand défi mais j'aime les défis, ça me motive, ça me nourrit. Ça c'est très bien passé à Memphis, j'ai accédé en demi-finale. L'équipe de France Blues a été géniale et m'a soutenu tout le long du concours.

- Vous voyagez beaucoup. On entend parfois des plaintes sur un nombre important de titres en anglais. Lorsque vous rencontrez le public, pensez-vous qu'il accueille bien la musique française ?
Oui je pense que le public accueille bien la musique française. L'important c'est la qualité de ce qui est offert.

- Quel va être la suite de vos aventures ?
Beaucoup de spectacles un peu partout dans la prochaine année. Et je commence déjà à travailler sur de nouvelles compositions, j'adore ça !

- Un dernier mot pour conclure ?
Un grand merci à tous ceux qui me suivent et m'encouragent ! On se voit bientôt sur la route !

Merci à They Call Me Rico d'avoir présenté son album This time en interview !
Vous pouvez suivre son actualité sur sa page Facebook.

Tournée 2016

21/05 CHAILLAC (36) Festival Milloux en mai
09/08 CAMBRIDGE (UK) The Flying Pig
10/08 LONDRES (UK) Ain't Nothing But
11/08 CHESTER (UK) Alexander's live
14/08 MUNICH (DE) The Rattlesnake Saloon
20/08 LE BUIS (87) Le Buis Blues festival
27/08 LYON (69) Festival Bibi Prod
08/09 L'ISLE D'ABEAU (38) Le Millenium
23/09 BOURGOIN JALLIEU (38) Les Abattoirs
24/09 PERPIGNAN (66) Festival International du Disque
07/10 TREMBLAY (93) L'Odéon

Maxime Lopes sur Google+

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire