Publicité

The One Armed Man présente l'album Paper Bird en interview

Paper Bird est le nouvel album concept de One Armed Man qui sortira le 26 février 2016. Le groupe nous fait plonger dans la vie de Toma au travers de cette interview qu'il nous a accordé.

The One Armed Man

- Pouvez-vous nous présenter The One Armed Man ?
Le groupe The One Armed Man se forme fin 2012, sur une initiative de Pierre VASSEUR (voix et guitare – ex « Tis ») en collaboration avec Colin SCHAUB (batterie – ex « Swerve ») et François Xavier LAURENT (basse – « Funkindustry », ex « Tis »).
Au fil des mois, le groupe trouve finalement le juste équilibre avec Loïc HAAS (guitare). Ludovic COUDERT participe au projet en tant que musicien ponctuel (clavier et trombone – « Funkindustry »).
Après avoir fait trembler les plus belles scènes Strasbourgeoises (Laiterie, Molodoï, Le Cheval Blanc, Le Camionneur, Le Noumatrouff...), le groupe s’est lancé dans la promotion de son album Black Hills sorti en avril 2014.
Leur set list se compose généralement de dix titres, dont trois de leur premier EP, et sept de leur album Black Hills.
2015 est l’année du changement. Ludovic part pour les Etats-Unis dans le cadre de ses études. Il interviendra toutefois sur certains arrangements de cuivre pour Paper Bird (nouvel album).

- Est-il possible d'en savoir plus sur votre album Paper bird ?
Ce nouvel album est particulier pour nous dans la mesure où c'est la première fois qu'on a fait un réel travail de groupe dans la composition. On se pointait en répète, on se demandait « bon qu'est-ce qu'on fait » et on mettait toutes nos idées en commun. De fil en aiguille, ça a donné un ensemble cohérent. Au moment d'y ajouter du texte on s'est tous rejoins, on s'est demandé ce qu'on voulait vraiment faire de toute cette musique et est alors venue l'idée d'un « concept album », un CD qui raconte une histoire du début à la fin. C'est un format qui nous plait bien et qu'on avait pas encore expérimenté. On voulait créer une œuvre à part entière plutôt que juste un album, on a réfléchi par exemple notre clip plus comme un mini film que comme un clip accompagnant une chanson.
Après une soirée « brainstorming » on en est venu à cette histoire de TOMA, un mec paumé qui se réveille dans un accident de voiture et qui est amnésique, après pour la suite de l'histoire on vous laisse découvrir tout ça !
 

- Parlez nous un peu de la création de vos titres. Au début on se laisserait presque bercer par la musique, puis on se laisse surprendre par la voix et le rythme blues/rock.
Comme on le disait, on s'est rendu compte que les titres qu'on avait composés formaient une cohérence dans le tout, la musique suit en fait l'histoire. Ca démarre doucement pour faire paraître cette amnésie dont souffre TOMA justement, il est dans le flou et comprends pas trop ce qui lui arrive. Il réalise petit à petit un peu ce qui lui arrive et là tout s'emballe.

- Avec la thématique et les styles de Paper Bird, ne serait-ce pas là un OVNI que vous signez ?
C'est sur que cet album n'a pas été fait de la même façon que notre précédent, on est plus resté entre nous. Sur notre 1er Album Black Hills on a voulu collaborer avec beaucoup de monde, ça a été très intéressant mais le fait de se retrouver entre nous pour PAPER BIRD a rendu cet album beaucoup plus personnel que le précédent. C'est sûr qu'il est un peu plus « rentre dedans » mais c'est surtout ce vers quoi on voulait s'orienter. On va pas parler d'OVNI mais peut-être qu'effectivement on a eu des partis pris qui peuvent paraître comme des risques mais c'est ce qu'on voulait vraiment faire, on l'a assumé jusqu'au bout.

- Pouvez-vous nous en dire d'avantage sur le titre Love is lonely road ?
Ce titre intervient à un moment crucial de l'histoire de l'album, TOMA redécouvre une facette importante de sa vie, on va pas trop vous en dévoiler mais c'est aussi un titre qui parle d'une thématique qui nous intéresse beaucoup, l'amour et ses tourments. On vous invite d'ailleurs à regarder le clip qu'on a réalisé avec Gauthier HUMBERT sur ce morceau.

- Peut-on avoir une indiscrétion sur Paper Bird ?
Là, on voit pas trop ??????????

- Vous avez eu l'occasion de présenter votre album en avant première sur la scène de la Laiterie, quels sont les retours du public ?
On a eu que de bons échos. On pense qu'il a été bien accueilli, on est très fier de cet album dans son ensemble, du visuel à la musique en passant par le packaging et l'histoire qu'il raconte et on est vraiment content que ça ait plu aux gens. Ce qui revient souvent c'est qu'il est fidèle à notre « patte » : on a vraiment commencé à se trouver au travers de cet album.

- Quels seront les prochains projets ? Des concerts ?
Une résidence au Noumatrouff du 9 au 11 février, une Release officielle au Mudd Club à Strasbourg le 1er mars, une tournée en avril dans le cadre du Printemps de Bourges en passant par Paris, la Bourgogne notamment.

- Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Ecoutez, partagez, et venez nous voir, on boira des bières et on vous en dévoilera un peu plus sur TOMA !

Merci à One Armed Man d'avoir présenté son album Paper Bird dans cette interview !
Vous pouvez aussi les retrouver sur Facebook.

Maxime Lopes sur Google+

interview Musique

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire